Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Au tord-boyau

Ce qui compte ici c'est le marmitage, les morts même suspects attendront. A Nomville en Normandie, la première occupation, la distillation, le jus de pomme, la gnôle qui coule à flot. Marie-Anne, c'est la nouvelle institutrice et dans le pays, Dieu pour tous et la gnôle pour les autres, la Marie-Anne c'est le diable elle boit de l'eau. Bardin, l'aubergiste et patron du trafic demeure, la justice passe et oublie de s'arrêter, en haut lieu, l'économie parallèle est bienvenue. Dans ce pays, les parents boivent et les enfants sont à bonne école. Les pupitres à l'école cachent quelques bouteilles, pour la pose de 8 heures, 10 heures, celle de midi, un petit verre pour la route en fin de journée, n'est point à négliger, ça c'est pour les filles. L'institution en prend un coup dans l'aile, les vendeurs, les acheteurs, l'Etat qui se réveille, les contributions y mettent le nez, la guerre des gangs façon Chicago dans le bocage normand, à coup de gueule, de verre de gnôle, de camions bien remplis, et la capitale qui s'intéresse au marché.
Chacun va y pourvoir, goutte que goutte.

Jusqu'à plus soif, Jean Amila, Folio Gallimard.

Au tord-boyau
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article