Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Il va falloir descendre le fleuve Paraná

Fabian et Lila ont trente ans. Ils ne savent pas s'ils s'aiment; un lien : leur fille Moira, quatre ans. Cécilia fait le ménage, la cuisine et s'occupe de Moira.
Cet après-midi-là toutes deux ont disparu. Cela fait vingt jours, rien, pas de nouvelles....
Le flic Silva devient le confident de Fabian, car lui aussi a connu une affaire douloureuse. Ce drame ne rapproche pas Lila et Fabian, il les éloigne. Fabian se retrouve seul.

La police n'avance à rien, et voilà que débarque l'attendu-inattendu détective privé Doberti. Jiminy, le criquet, montre le bout de son nez et l'espoir reprend sa place. L'enquête se perd, personne n'avance et la police officielle est dépassée. Huit ans après rien, désespérément rien.

Doberti devient dangereux car lui progresse dans l'enquête, on le lui fait savoir.

Alors commence l'histoire de Casilda "celle qui danse". Il va falloir descendre le fleuve Paraná, à la recherche de l'hacienda du sculpteur Rauch, la vérité est là.

Ce qu'il faut, dans ce roman, c'est passer les cinquante premières pages, la suite s'arrange. On n'est dans la géographie d'une capitale, les recherches sont difficiles et les acteurs convaincants. Roman du mensonge, de la duplicité, la vérité ne doit pas jaillir, il est vrai qu'elle est douloureuse. Et comme chacun le sait, on n’est jamais trahi que par les siens.

Le Jardin de bronze ; Gustavo Malajovich ; Actes sud janvier 2014.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article