Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

D'Ukraine à Lorient

D'Ukraine à Lorient ça fait un long voyage surtout quand les conditions sont dégueulasses. Enfin c'est fini, j'ai trouvé un boulot sur un chalutier sur l'ile de Belz. Caradec, le patron, n'est pas commode et les iliens font la gueule : ...un étranger chez nous alors qu'on cherche du boulot.

Dans les chaluts du poisson en veux-tu en voilà, et puis un pied humain, est- ce un premier signe.?

Marko a échappé à la mafia de l'est, il n'a pas respecté les règles, heureusement d'ailleurs.
Ses compagnons de route se sont éparpillés et on le cherche pour lui faire la peau et lui prendre le prix de son passage : ces 25000 euros.

Dragos, le tueur roumain, est à son affaire, il a du travail. Jugand, lui, perd la tête sur la plage des Vieilles. L'abbé Lefort prêche pour sa paroisse, ce n'est pas du goût de tout le monde.
Les vieilles croyances sont toujours en place, tous ont peur de la mort, alors on lui donne un visage, l'Ankou plusieurs fois millénaire en fait trembler quelques uns et a de beaux jours devant lui.

Roman sur l'acceptation de l'autre, celui qui vient de loin, celui qui va changer nos habitudes, nos croyances et qui a de la chance dans sa malchance, lui l'intérim de la mort.

Dans une île pas commode, battue par l'Atlantique, un huit-clos entre un ukrainien qui se cache et des bretons bousculés par un "étranger" et des convictions aussi dures que les rochers qui les protègent.

Terminus Belz ; Emmanuel Grand ; Ed. Liana Levi, janvier 2014

Commenter cet article