Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Le Panier de Jeanne

Marché du 3 avril 2014

Il pleut des festivals, fin mars et début avril, comme des pétales de cerisiers en fleurs.
Cela n’empêche pas de continuer à lire. Au contraire, même… C’est parti pour un marché éclectique : du récent, de l’ancien, de l’ancien nouvellement édité : choisissez. Et une curiosité amusante. Quand un des plus célèbres écrivains de noir français se met en scène comme héros de son roman… illustré par l’immense Joe Pinelli (plus d’un mètre quatre-vingt).

Le Tableau Papou de Port Villa
Didier Daeninckx et Joe Pinel
li
Cherche Midi éditions avril 2014

par Claude Le Nocher
Suite à un incendie criminel visant sa maison, Didier Daeninckx déménage quelques objets collectés ces dernières années. Parmi eux, une œuvre du peintre expressionniste allemand Heinz von Furlau. Il s'agit d'un dessin à l'encre de Chine, sur support imprimé. Daeninckx se souvient l'avoir acheté à Port-Vila, au Vanuatu. Il se remémore le voyage qu'il fit avec son épouse dans l'Océan Pacifique, de l'Australie et de Nouméa à cet archipel indépendant autrefois appelé les Nouvelles-Hébrides. Il y prit goût au kava, fort breuvage rituel obtenu par macération d'une racine de poivrier. Fureteurs, son épouse et lui visitèrent un entrepôt exposant des choses hétéroclites. C'est là que Daeninckx dénicha ce petit tableau insolite, une vue d'un port d'Allemagne, vaguement signé d'un artiste oublié.
[…] lire la suite sur son blog « Action-Suspens »

Le Panier de Jeanne

Éliminatoires
Jim Thomps
on
Folio Policier 2007
(première édition en 1975)
par « La Fleur des Mots »
Dingo est un être malchanceux, bagarreur, irascible et un peu benêt. Il voit enfin sa chance tourner et l'occasion de se racheter une conduite quand le shérif de Loqueville l'aide à décrocher un job de détective dans l'hôtel de ce trou perdu du Texas. A peine a-t-il le temps de profiter de cette respectable situation qu'il fait malencontreusement passer le comptable par la fenêtre. Bien décidé à masquer son forfait, il se retrouve malgré lui embarqué dans une histoire qui, comme tout ce qui l'entoure, le dépasse totalement. […]
Lire la suite sur le blog " La Fleur des Mots "

Le Panier de Jeanne

Filles
Frederick Bu
sh

Folio Policier 2013

par Pierre Faverolle

Quand on commence ce roman, on entre dans un univers, à la fois littéraire et psychologique. D’emblée, on est plongé dans la tête de Jack, un homme malade, dont il ne reste que quelques ruines, de par son passé que l’on va découvrir plus tard. On y retrouve une abondance de petits détails, sur tous les petits gestes qui font notre quotidien, car Jack ne vit plus, il erre comme un fantôme, essayant de sauver ce qui peut l’être dans sa misérable vie.

Jack est marié à Fanny. Depuis qu’ils ont perdu leur enfant en bas âge, leur vie n’est plus la même. S’ils continuent à survivre, ils passent leur temps à supporter leur quotidien fait de routine. Alors, Jack regarde les autres et s’intéresse à leur va et vient. La disparition de cette jeune adolescence va lui donner un objectif, et lui permettre de chercher une rédemption envers les autres, mais surtout aussi envers lui-même. De même, il regarde les femmes, les jeunes filles, et ressent du désir ; il arrive à se prouver qu’il est encore vivant, malgré le fait que son esprit soit mort en même temps que l’enterrement de sa fille.[…]
Lire la suite sur son blog : « Black Novel »


Le Panier de Jeanne

Nu dans le Jardin d’Eden
Harry Cre
ws
Sonatines Édition 2013

par la Petite Souris
On ne remerciera jamais assez les éditions SONATINE d’avoir publié, sur les conseils de Patrick Raynal ( qui s’est aussi chargé de la traduction du livre) ce roman d’ Harry Crews, le deuxième que l’auteur avait publié aux États-Unis en 1969 et qui était resté jusqu’à ce jour inédit en France.
Harry Crews n’est pas un auteur très connu chez nous, même si dans le landernau des vrais amateurs, son nom résonne avec nostalgie. Pourtant Harry Crews est tout simplement un géant du roman noir américains, voire de la littérature contemporaine U.S tout court.
Un auteur qui hélas nous a quitté début 2012 et qui laisse derrière lui une œuvre riche et forte sur l’Amérique profonde, celle des paumés, des perdants, des laisser pour contre, des désespérés. Celle du Sud aussi, dont il était originaire. Une terre imprégnée de pauvreté dans laquelle il a baigné durant toute son enfance avant de trouver son salut dans l’armée, et de troquer plus tard le fusil pour la plume. […]
Lire la suite sur son blog : « Passion Polar »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article