Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

Des nouvelles de Max Obione...

Les gros mensonges. Ecrivain ça saoule, plusieurs pseudos et c'est l'overdose assurée, même Vincent Lindon perd la mémoire.

La défaite du dormeur. Iola rencontre Karim, c'est à peine s'ils se frôlent. C'est alors que Verlaine les attend au détour du chemin.

L'alibi d'os. J'ai rien fait m'sieur c'est Colette, j'ai trébuché, c'est vrai j'étais bourré, on parlait de Pierre Dac.

Cutter. Avel Sarker n'oublie jamais sa mallette remplie d'outils, c'est rencontrer une sœur de la Miséricorde Divine qu'il aurait dû éviter.

Marie-France. Touche pas à ma pote, c'est le slogan de ce printemps 85. En face toujours les mêmes, 30 ans après.

Las des haines. Élever des cochons d'Inde, collectionner les écrits de Stefan Zweig, et malheur des malheurs, faire revivre Mireille.

Véroli et Vérola. Ou la rencontre de la trithérapie et du Sauvagement Introduit Dans l'Anus.

Orphans. On a toutes une drôle de tête, en attendant que les autres en fassent une drôle de tête. Lady Da reste chez toi SVP.

Tomato, Kecchappu, Kôtei. Le pouvoir aux ados, on se doute bien que ça va mal se passer et la censure cinéma de se rappeler à notre bon souvenir au Japon en 1971.

Choc. Voilà qu'une TR3, double la 203 de papa et ma vie va s'en trouver changée, je ne fais pas encore la une des journaux, mais ça ne saurait tarder.

No pasaran. Aujourd'hui les "escadrillas de moscas" se déplacent en scooters, la détermination n'a pas changé.

So suspisious. Big Dicky Joe chante dans le fond des bistrots, il ne passera qu'une nuit avec Sonia. La starisation se fait attendre.

Carlito. Aurel prend son pied avec des Carlito, avec Manny aussi, puis le pas de trop.

Parpaings. Le 11 John prend une balle, le 12 le Grand prend des parpaings sur la tête, il est grand temps de tirer la route.

Les sacoches. Une bicyclette rouge, la danse de l'ours et une envie de pisser qui ne tiendrait pas dans une sacoche.

Jab. Boxe, boxe l'angle du maxillaire, 10 combats, 10 victoires, à moi la perte à lui la gloire.

Arte neva. Le monde est pourri, " on devrait interdire la merdisation des masses". Puis un inconnu sort de l'aquarium.

La périssoire. Les lèvres d'Yvonne ont le goût de mûres, et le pichet de cidre remonte de la cave, avec l'oncle Maurice on croit remonter le Maroni.

La chatte bottée. T'as des bottes ma pote elles me bottent, où l'histoire de sœurs jumelles qui en voient de toute les couleurs.

Un mensonge n'est qu'une vérité bien ordonnée et Max Obione est à son affaire. Quant aux arrangements que tous nous pratiquons, c'est tellement plus beau, plus vrai... en rajouter un peu, beaucoup, passionnément à la folie.

De toute façon il n'y a que la foi qui sauve.

Les Gros mensonges ; Max Obione ; Ed. Horsain 2014.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article