Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

Le billet de Patrice Lebrun : ...dans cette Russie-là...

Zvonariov a la mauvaise idée de travailler pour le journal Le Fataliste Moscovite et l’ascenseur est en panne.

Rimma Krirtsova, elle travaille à Temps Nouveaux et ses grandes oreilles lui jouent des tours.

Pour Drongo ex KGB, c'est cent mille dollars.

C'est bientôt les élections en Russie et il n'est pas question que le maire de Moscou se présente. Il serait capable de gagner. Les adversaires s'organisent et sont capables du pire et ils le montrent.

Drongo va aux renseignements et trouve des choses bien intéressantes. Rimma est prise en chasse, elle en sait trop, son entourage professionnel en sait trop aussi et les accidents se répètent bien trop souvent.

En haut lieu on s'énerve, les nerfs lâchent et les barbouzes ont du travail.

Dans ce roman, on continue à buter les Tchétchènes jusque dans les chiottes, les Caucasiens, les Ossètes, tout ce qui n'est par russe en fait.

Aujourd'hui on peut vous reprocher d'être de gauche, communiste en quelque sorte, mais c'est encore ceux là qui se tiennent le mieux. Drongo est propre sur lui, il ira jusqu'au bout de ses idées. Combien en sont capables.

Roman où la corruption n'a pas de prix. Dans cette Russie là on travaille en dollars, c'est exportable.

Pour le pouvoir certains sont capables de tout, çà on le savait déjà, mais là on dépasse l'entendement, l'imaginable, et comme chacun le sait, "dans l'imaginable tout est possible", possible seulement, les résultats ne se font pas attendre.

Le fardeau des idoles ; Tchinguin Abdoullïaev ; Ed. de L'Aube, juin 2014.

Commenter cet article