Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

Informations pratiques et horaires

Simenon. De la nouvelle au roman. Cycle Georges Simenon.

conférence de Michel Lemoine

samedi 24 janvier, à 16h

On ignore souvent que parmi les passerelles entre les deux genres, il en est une que Georges Simenon a utilisée plusieurs fois : la reprise, partielle ou non, d'une nouvelle pour un roman ou d'un roman pour une nouvelle. Michel Lemoine, collaborateur scientifique de l'université de Liège et auteur, entre autres, d'un monumental Index des personnages de Georges Simenon (Labor, 1985) et de Simenon, écrire l'homme (Gallimard Découvertes, 2003), étudiera cette facette méconnue du grand écrivain.

La rencontre est organisée en partenariat avec le Centre Wallonie-Bruxelles.

 

Inscription gratuite sur réservation

au 01 42 34 93 00 ou via bilipo@paris.fr

Crédits image : éditions Labor et éditions Encrage

les 6e Journées du livre russe et des littératures russophones :

deux rencontres à la Bilipo

samedi 31 janvier

Nées en 2010 à la faveur de l’année France-Russie, les Journées du livre russe et des littératures russophones sont depuis leur création l’occasion d’un échange entre des auteurs russes et russophones issus de différents pays et leurs lecteurs français. La manifestation a pris au fil du temps l’envergure d’un festival au sein de la Mairie du Ve arrondissement et propose, en plus du volet littéraire, un festival de cinéma au Studio La Clef (Paris 5e), des ateliers pratiques, lectures et expositions.

la littérature du Goulag : différentes approches

samedi 31 janvier de 14h à 15h30

Crédit image : Éditions La Différence

La BILIPO accueille, dans ce cadre, une rencontre avec Zakhar Prilepine, Wladimir Berelowitch et Inna Doulkina, qui nous livrent leur approche de la littérature du Goulag.

 

Zakhar PRILEPINE est né en 1975 dans la région de Riazan. Il s’est imposé comme l’écrivain le plus emblématique de la jeune littérature russe. Ses écrits lui ont valu de nombreux prix littéraires, notamment le Booker Prize pour la littérature russe en 2006 pour son roman Sankia (Actes Sud, 2009). Le public français l’avait découvert en 2007 grâce à Pathologies (Ed. des Syrtes). Plus tard sont publiés un recueil de nouvelles, Des chaussures pleines de vodka chaude (Actes Sud), un essai Je viens de Russie (Ed. de la Différence), et deux romans, Le péché (Ed. des Syrtes,) et Le singe noir (Actes, Sud). Son livre Histoire de la fille qui s’appelait Aglaé, paraîtra aux Ed. Actes Sud en février 2015. Il habite Nijnib Novgorod et dirige l’édition régionale de Novaïa Gazeta.

 

Directeur d’études à l’EHESS, spécialiste internationalement reconnu des historiographies russe et soviétique, auteur d’une œuvre scientifique féconde, Wladimir BERELOWITCH a été aussi le traducteur d’Alexandre Zinoviev et de Svetlana Alexievitch en langue française. En 2014, les Editions du Cerf publient son dernier livre, Le livre de Job – Une traversée du XXe siècle.

 

Inna DOULKINA est rédactrice en chef du bi-mensuel franco-russe Le courrier de Russie.

 

Inscription gratuite sur réservation

au 01 42 34 93 00 ou via bilipo@paris.fr

histoires de cimetières :

rencontre avec Boris Akounine et Paul Lequesne, son traducteur

samedi 31 janvier de 16h à 17h30

Crédit image : Éditions Noir sur Blanc

La BILIPO accueille, toujours dans le cadre des Journées du livre russe et des littératures russophones, une rencontre avec le célèbre auteur de romans policiers Boris Akounine et son traducteur Paul Lequesne.

 

De son vrai nom Grigori Tchkhartichvili, Boris AKOUNINE est né à Moscou en 1956. Son pseudonyme vient du mot japonais akunin, qui signifie bandit ou mauvais garçon. Après des études d'orientaliste, il devient traducteur littéraire, essayiste et romancier. Il est l'auteur d'une longue série de romans policiers se déroulant à Moscou entre 1876 et 1914, ayant pour héros Eraste Fandorine. Les aventures de sœur Pélagie puis celles de Nicolas Fandorine, petit-fils du précédent, sont venues compléter cette fresque historique. Récompensé par d'innombrables prix, il est également l'une des figures de proue de l'opposition  à Vladimir Poutine. Les éditions Noir sur Blanc publient en 2014 son dernier livre Histoires de cimetières dans une traduction de Paul Lequesne.

 

Ingénieur de formation, Paul LEQUESNE est traducteur littéraire depuis 1991. Il a ainsi eu l'honneur de fréquenter Victor Chlovski, Iouri Olécha, Alexandre Grine, Mikhaïl Boulgakov, et plus récemment Vladimir Charov, Andreï Kourkov, Dmitri Stakhov et Boris Akounine.

 

Inscription gratuite sur réservation

au 01 42 34 93 00 ou via bilipo@paris.fr

et toujours… jusqu’au samedi 28 février 2015

exposition Loustal & Simenon

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article