Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

Valentino décide de laisser tomber les affaires, Raymond lui de continuer.
10 ans après.......
Pescatore a un statut spécial, il est en Argentine, lui le flic américain.Ici à Buenos Aires, tout se paie en dollars, le trafic est roi car tout le monde profite de l'économie parallèle.
Et Raymond dans tout çà ? Il retrouve son vieux copain Valentino Pescatore. Chacun raconte sa vie. "Moi ", dit Raymond "je suis devenu islamiste".
Un attentat  survient dans le quartier juif, une hécatombe. La police se dirige vers une filière terroriste qui vient d'Europe, le trafic de drogue la finance. Pescatore va retourner Buenos Aires dans tous les sens pour retrouver Raymond, avec aux fesses les Américains, les Français, les Israéliens. Raymond est-il coupable dans cet attentat ?.
Pas de terrorisme sans argent et pour l'argent il y a le trafic de drogue, éliminer l'un c'est éliminer l'autre. Le chemin est long de l'intention à la réalisation. Ceux qui tirent les ficelles sont des deux côtés à la fois.
Pescatore se retrouve à Paris, la banlieue est en feu, et Raymond toujours absent. Lequel fera tomber l'autre, qui va avoir raison ?.
Le but, faire mal au États-Unis, installer la panique en Europe.
Une course poursuite jusqu'en Irak, la rencontre est difficile, mais les résultats sont à la hauteur des espérances.
 
C'est écrit sur la bande annonce "Gangsterrorisme". Les ficelles du métier, comment manger à tous les râteliers, comment copiner avec ses pires ennemis, comment changer d'avis toutes les cinq minutes. Créer le désordre pour éviter le contre-ordre, tous les trucs du métier, quand on est agent international, faire croire que l'on est le meilleur, tout droit sorti de l' Actor Studio.
 
Le  Chant du converti ; Sebastian Rotella ; Ed. Liana Levi, septembre 2014.
[le billet] Le Chant du converti
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article