Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

Le billet de Patrice Lebrun

Sur une plage des Landes, la valise aurait pu contenir de la drogue, non, cette fois c'est un trafiquant qui est à l'intérieur!. Il est là en connaissance de cause. Surtout pour les Espagnols...
Trois flics prennent l'affaire en main, Meyer, Garnier, Emma Lefebvre. C'est pas de gaîté de cœur, mais il faut y aller.
On trouve l'ETA dans le premier virage, la chape de plomb est toujours présente. Secret défense.
Cruz et Sanchez, eux, ont les idées larges et les poches pleines, ce qui revient à dire que les valeurs se sont toutes envolées.
Beaucoup de morts depuis quelques années, personne ne sait rien sur rien. Le terrorisme "local" a été avalé par l'État.
Du côté espagnol, Javier Cruz, le barbouze, l'intouchable, la liaison entre les services, l'homme aux bras longs, trop longs peut-être ? , fait la pluie et beau temps. Une tempête arrive.
Tous veulent être sur le podium, quelques places, peu d'élus, de toute façon pas de médaille, pas pour l'instant.

La France et l'Espagne en ont marre de l'ETA et du trafic de drogue. Pour supprimer les deux, les compromissions vont de soi, mensonges d'État et bains de sang seront le quotidien pendant 40 ans.

Il est grand temps que le pays basque devienne des deux côtés de la frontière un produit vendable. La République est bonne fille, mais longue à la détente.

Au fer rouge; Marin Ledun; Ed. Ombres Noires, janvier 2015.

Commenter cet article