Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

[le billet]
On peut se servir d'une arme pour plusieurs raisons : soit on exécute, soit on braque une banque.
Quand on braque une banque les employés ont des problèmes psychologiques alors je m'efforce de les rassurer et d'aller les voir  pendant leur hospitalisation.

Je ne suis pas doué pour conduire, je ne veux pas m'occuper de drogue ou de prostitution.Alors, on me propose de faire "expéditeur". Envoyer l'autre "ad patres".

Une question quand même se pose. Pour cette affaire, c'est la femme du patron.
Pour ce contrat, cinq fois mes honoraires habituels. Le prochain Noël s'annonce resplendissant.
 
Corina, c'est la cible et je prends mon temps avant l'heure fatidique.
Puis, voila Madame la bavure qui montre le bout de son nez et je découvre auprès de Corina un monde inconnu, la tendresse, l'écoute de l'autre, le sentiment amoureux.
J'ai bien sûr été jeune et j'ai liquidé ce qui était mon passé et mon avenir.
Pour ce qui est du patron, Hofmann, il doit disparaitre, il faut lui faire perdre la tête.
 
Tueur professionnel n'est pas une sinécure, surtout quand la cible est une femme parfaite. Que celui qui me poursuit  de ses assiduités soit armé de mauvaises intentions alors que je n'ai que de bons sentiments, c'est à vous dégouter du métier !!
 
Du sang sur la glace ; Jo Nesbo ; Gallimard, série noire, mars 2015. 

Commenter cet article