Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

source : Wikipedia

source : Wikipedia

Décès le 2 mai, à l'âge de 85 ans,d'une des maîtresses du roman britannique féminin avec P.D.James.

 

En savoir plus

Pour étayer un peu plus, voici un commentaire de notre ami Serge Breton à propos de cette auteure :

 

Salut bien

 Ce week-end, disparition de Ruth Rendell.  Victime d'une attaque cérébrale à la mi janvier, elle était plongée dans un coma diagnostiqué irréversible...

 Elle nous lègue une bonne cinquantaine de titres. Sa série "Wexford et Burden", bien sûr, mais surtout des romans d'atmosphère qui grattent la société anglaise là où ça fait mal. S'il fallait n'en retenir qu'un, je citerais "L'analphabète" (devenu "La cérémonie" devant la caméra presque fidèle de Claude Chabrol, avec Isabelle Huppert et Sandrine Bonnaire). Mais ce serait passer à côté de bien d'autres...

 J'ai une tendresse particulière pour cette auteure, dont j'ai dévoré les textes dans le "Mystère Magazine" des années 70. Sa noirceur, sa cruauté ordinaire n'ont jamais eu autant d'éclat que dans ses nouvelles, format qu'elle maîtrisait avant tout. Si vous avez l'opportunité de lire ce sommet qu'est "La mère de vinaigre" (disponible dans le recueil "Ces choses là ne se font pas"- Masque - 1979), vous comprendrez mes élucubrations...

 

 Serge 31*

Commenter cet article