Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

[le billet] Tout est dans l'ambiance...
Lojacano n'a plus la cote (l'a-il jamais eue ?). L'affaire du Crocodile l'avait porté aux sommets, chez les collègues, les journaux, la télévision, dans la hiérarchie. Aujourd'hui c'est fini, ses méthodes déplaisent  et on le lui fait savoir.
Direction, une équipe de déclassés, dans un lointain commissariat.
Par malchance, Madame n'ira plus à son club, à ses thés, ni ne collectionnera des boules à neige, sa grande fierté, une occupation depuis si longtemps.
Une de celle-ci vient de lui fracasser le crâne.
Monsieur est notaire, un m'as-tu-vu, bien difficile à trouver. Maitre Festa a une vie dissolue, sa maitresse aux yeux de tous semble bien jeune.
Les gens de maison sont roumains, les coupables idéaux...
Les interrogatoires n'apportent rien, tous de garder le silence.
Chaque flic raconte sa vie : les enfants malades, la violence qu'on utilise, les 24h sur 24 passées au bureau, la vie privée bien cachée. Tous persuadés de bien faire.
Qui va faire un mauvais pas ??.
Dans l'étude du notaire, c'est là qu'est la vérité. Les méthodes sont différentes, seul le résultat compte.
 
Toute l'action de ce roman est dans l'ambiance. Est-ce que les fuckings bastards du commissariat de Pizzafalcone vont faire le poids dans cette affaire?.  Tous aimeraient les voir tomber.
Mais ces messieurs-dames ont du caractère et savent que leur avenir ne passe que par la réussite dans cette affaire.
Qui a eu intérêt à trucider la si gentille collectionneuse de boule à neige ?
C'est la seule dans cette histoire qui ne méritait pas d'être assassinée.
 
La Collectionneuse de boule à neige ; Mauricio de Giovanni, Ed. Fleuve noir, mars 2015.

Commenter cet article