Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

[le billet] un "River moovie"

 

 On est à quatre à tirer sur la corde. C'est lourd. Pourtant, au départ, ce n'est qu'un appât pour attraper les poissons. Le poids sort de l'eau, puis le sac, une machine à coudre et le cadavre de May Lynn Baxter, le tout ficelé dans du fil de fer .
 Le Texas de 1930 est noyé d'alcool et de violence. La bêtise a aussi son lot, le shérif en parlant de la victime " elle ne s'accroupira plus pour pisser, mais je pense qu'on peut sauver la machine à coudre".
 
 May Lynn avait un rêve ; Hollywood. Et si on l'emmenait, se disent Sue Ellen, Jinx et Terry ??Il faut incinérer le corps et emmener ses cendres là bas loin dans l'ouest. Pour ça, il faut descendre la Sabine en radeau jusqu'à Calewater.
 
 Le long de la rivière, une rencontre, un pasteur. Maman est ravie, c'est vrai qu'elle nous accompagne, la maison non merci... Le radeau nous emmène mais pas aussi vite que l'on voudrait.
 
 Un nouveau s'invite dans la poursuite. Shunk : pire ça n'existe pas. Oncle Gene et le shérif sont définitivement en retard.
 La course poursuite s'engage, nous sur le radeau, Shunk sur la berge.

 C'est loin Hollywood ??.
 
Roman "River movie". Comment un petit groupe va rester uni à cause d'une absente. Qui prendra la place qu'elle mérite, par la promesse qu'on lui a faite ??.
May Lynn ira à Hollywood coûte que coûte, les quelques dollars de l'affaire, c'est pour payer le bus.
Les hommes ont la partie difficile, et ces femmes méritent bien un bout du rêve américain.
 
Les Enfants de l'eau noire ; Joe R. Lansdale ; Ed. Denoël, août 2015.

Commenter cet article