Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

Marché du 11 janvier 2015


Finie la trêve des confiseurs. On range les fèves ; on remise les couronnes. Il reste des plaisirs quand même : celui d’un bon polar bien-sur.
Voici le marché du jour, et il y en a pour tous les goûts.

Le panier de Jeanne

La Piste Noire
Asa Larss
on
Albin Michel 2015

Une nuit de tempête le cadavre d’une femme assassinée est retrouvé sur le lac gelé de Torneträsk. La victime, comme son frère jumeau, travaillait pour la société minière internationale Kallis Mining, sous les ordres de l’intriguant et richissime PDG, Mauri Kallis. Pour démêler les fils de cette société tentaculaire, les inspecteurs Anna-Maria Mella et Sven-Erik Stalnacke font appel à l’avocate Rebecka Martisson qui, de retour dans sa région natale, vient de décrocher un poste au bureau du procureur.
Une sombre affaire d’argent et de pouvoir, un trio aussi sulfureux que dangereux entraînent Rebecka sur une piste noire. Asa Larsson approfondit ce style qui la rend incontournable : une intrigue complexe avec pour toile de fond les somptueux paysages enneigés de Laponie, un suspense haletant, une écriture singulière, envoûtante et une grande sensibilité psychologique.[…]
Lire la chronique complète et les autres sur le blog « polars etc. »

Le panier de Jeanne

Dragon
Thomas D
ay
Editions Le Belial 2016

Du pur Thomas Day, pour les connaisseurs, qui ouvrent donc la nouvelle collection aux éditions Bélial. Des petits formats au petit prix avec de grands auteurs.
On commence donc par l’auteur susnommé, direction la Thaïlande, Bangkok et foret, paradis du tourisme… sexuel ?
Pour ceux qui ont eu la chance de s’y balader comme moi, l’auteur retranscrit bien cette putain d’atmosphère qui règne au pays du sourire de la ville à la jungle…
La trame oscille entre polar et , et et et atchoum !!!! pardon, et polar engagé ? Engagé contre la perversion, la politique de la Thaïlande, la société,….. Non, rien de tout cela, un énorme constat, de la part d’un humain tout simplement. Rajoutez à cela de l’orientalisme, c’est-à-dire de la fiction, bon c’est Thomas Day qui écrit. […]
Lire la chronique complète et les autres sur le blog « unwalker. »


Le panier de Jeanne

Hobboes
Philippe Cavali
er
Editions Anne Carrière 2015

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’on a vécu une année 2015 difficile qui s’est écoulée au fil d’une actualité particulièrement anxiogène générant un climat délétère dans lequel peut s’inscrire un livre tel que Hobboes de Philippe Cavalier qui, sans faire mentions des dérèglements climatiques, des actes terroristes, des crises économiques et migratoires secouant notre monde, installe son récit dans un contexte de fin de civilisation sur fond de conte fantastique en nous plongeant au cœur de l’univers des hoboes, ces vagabonds ou trimardeurs parcourant le pays au gré de leur bonne ou mauvaise fortune.
C’est de l’exclusion que naissent les légendes. Alors qu’une crise économique majeure ravage le Canada et les USA, des millions d’exclus jetés dans les rues espèrent un avenir meilleur sous la conduite d’un guide promis à mener une révolte pour renverser cet ordre mondial vacillant. […]
Lire la chronique complète et les autres sur le blog « un polar noir et bien serré. »

Le panier de Jeanne

Tout le monde te haïra
Alexis Aubenq
ue
Robert Laffont 2015


Dans une dizaine de jours, Noël arrivera avec son lot de cadeaux.
Pourtant, la distribution ne sera pas équitable pour tout le monde. Ainsi Alice Lewis arrive dans la petite ville côtière de White Forest, sise au sud de l'Alaska, n'ayant plus de nouvelles de sa sœur Laura. Sa mère, juste avant son décès, lui a appris quatre mois auparavant qu'elle possédait une sœur de vingt ans plus âgée qu'elle. Elle lui a écrit, Laura lui a répondu mais depuis un mois, c'est le silence total.
Alice veut signaler auprès des services du shérif Trévor cette disparition, mais elle se fait jeter dehors, le nom de Laura Barnes n'étant guère en odeur de sainteté. Laura est mariée avec Lloyd, le fils du maire de la petite ville, a un fils de dix-sept ans, Zachary, et travaille comme journaliste dans un périodique local. Elle enquêtait, aux dernières nouvelles, sur l'apparition lors de l'été de cadavres charriés par un iceberg en dérive et provenant d'un navire ayant échoué cent ans auparavant, le New Horizon. Mais c'est pour une toute autre raison que le nom de Barnes est tabou.

Lire la chronique complète et les autres sur "les lectures de l'Oncle Paul"

Commenter cet article