Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

Du côté de la Bilipo en mars

La face sombre du Pays au matin calme

Rencontre avec les auteurs de romans noirs coréens :

Jeong You-jeong et Kim Jung-hyuk

samedi 19 mars à 17h

 

Jeong You-jeong est une romancière qui s’inscrit dans la tendance actuelle de la scène littéraire coréenne. Elle a la particularité d’aimer écrire des thrillers, comme Les Nuits de Sept Ans, best-seller en Corée. On y découvre la sordide histoire du fils d’un meurtrier qui enquête sur une série d’assassinats qui ont eu lieu sur les bords d’un lac sept ans plus tôt. JEONG You-jeong offre à ses lecteurs des intrigues très bien construites, qui se déroulent à mesure que le suspense monte, et se permet de donner à ses scènes finales toute la surprise nécessaire. Les critiques littéraires s’accordent pour dire que les œuvres de JEONG You-jeong sont originales et uniques en leur genre.

 

« Choi Hyeon-su souffre d'une affection neurologique provoquant des mouvements incontrôlables de sa main gauche. Une nuit, il renverse une fillette en rentrant chez lui. Elle n'est pas morte, mais sa main gauche termine le travail. Choi devra faire face, car son fils est recherché par le père de l'enfant, un être violent et pervers souhaitant se venger. »

 

 

Decrescenzo Editeurs/ Electre

 

Critique de livres pour une librairie en ligne, responsable du rayon DVD d’une librairie spécialisée dans les arts, journaliste musical pour un magazine sur la culture pop…. Kim Jung-hyuk avoue s’inspirer de romanciers comme Dostoïevski, Raymond Carver et Murakami Ryu, de groupes comme les Beatles et The Velvet Underground, mais aussi de réalisateurs comme Tim Burton et Alfred Hitchcock. Il aime faire des collections d’objets, réels quoique peu communs, que l’on retrouve dans les récits de l’auteur aux côtés d’inventions plus ou moins farfelues.

 

Au cours de sa tournée de vérification d'antennes-relais, Ji-hoon fait la rencontre d'un autre amateur de musique, Bouboule 130. Ils découvrent ensemble la ville de Gorio, située dans une zone sans couverture téléphonique, dont une partie des habitants semble ne pas avoir peur des zombies qui y circulent. Un récit faussement horrifique et teinté

d'humour noir.

 

La rencontre est animée par Julien Paolucci, directeur de la collection « Romans et nouvelles » aux éditions Decrescenzo.

Inscription gratuite sur réservation au 01 42 34 93 00 ou via bilipo@paris.fr

Et toujours jusqu'au au samedi 2 avril, exposition Poulpe Fiction

 

Créé en 1995 par Jean-Bernard Pouy avec La Petite écuyère a cafté,  adapté au  cinéma par Guillaume Nicloux, Le Poulpe, alias Gabriel Lecouvreur, fête ses vingt ans cette année.

 

Gabriel Lecouvreur, surnommé Le Poulpe pour la longueur de ses bras et parce qu’il faut taper dessus pour l’attendrir, est ainsi devenu le héros de près de 200 romans édités par les éditions Baleine et écrits (presque) à chaque fois par un auteur différent. Le Poulpe se définit comme “un personnage libre, contemporain, curieux, qui va fouiller dans les désordres et les failles du quotidien”. Anar sans être justicier, il enquête sur des faits divers a priori anecdotiques mais qui expriment, à tout instant, la maladie de notre monde.

 

Si Jean-Bernard Pouy a créé une grande révolution dans le monde du polar et une nouvelle veine littéraire avec le personnage du « Poulpe », il ne faudrait pas oublier qu’un dessinateur, un artiste, a fait le lien entre chaque épisode et chaque auteur : Miles Hyman, dessinateur attitré de la collection pour laquelle il a illustré l’ensemble des couvertures.

La BILIPO revient sur cette aventure éditoriale en exposant quelque 80 originaux de ce remarquable artiste. Aux côtés de ces œuvres récemment acquises par la bibliothèque, archives, objets, livres et bandes dessinées permettent de suivre les soubresauts d’un céphalopode qui n’en finit pas de jeter son encre dans les eaux boueuses de la littérature policière.

 

Entrée libre, exposition ouverte du mardi au vendredi de 14h à 18h, le samedi de 10h à 17h,

fermée dimanche, lundi et les jours fériés.

 

 

 

 

 

 

 

                                                       Autoportrait de Miles Hyman

 

Les Mordus du polar 2016

Les animations proposées par les bibliothèques participantes aux Mordus du polar:

 

A la bibliothèque Italie, samedi 5 mars
de 15h00 à 16h30 :

A la rencontre d’un avocat avec Dina Topeza-de la Croix avocate à la Cour d’appel de Paris.

 

A la bibliothèque Colette Vivier, samedi 12 mars

  de 14h30 à 16h00 :

Un médecin légiste à la bibliothèque avec Philippe Charlier, un médecin légiste, un anatomo-pathologiste et un paléo pathologiste français.

 

A la médiathèque Marguerite Yourcenar, samedi 19 mars

de 15h à 17h :

Les auteurs de la sélection des Mordus du polar viennent à la rencontre de leurs lecteurs !

Et les 1, 2 et 3 avril, à Lyon, Festival Quai du Polar, 12ème édition

 

Une fois par an, Lyon se drape de noir, à l’occasion de son festival dorénavant reconnu aux quatre coins du globe : Quais du Polar.

En cette douzième édition de Quais du Polar, la Grande-Bretagne sera à l’honneur. Les autres axes majeurs seront : la francophonie (avec des écrivains venus d’Algérie, du Togo, du Gabon, du Québec, de Suisse ou de Belgique), l’humour et… le football puisque Lyon est une des onze villes françaises qui accueilleront l’Euro 2016, en juin prochain.

Pour découvrir tout le programme du festival, les auteurs présents, les rencontres et autres animations proposées, rendez-vous sur le site : wwwquaisdupolar.com

Commenter cet article