Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

À la BiLiPo en avril

Prolongation de l’exposition de la BiLiPO jusqu’au 31 mai

 
 

Exposition DETECTIVE FABRIQUE DE CRIMES ?

DETECTIVE le grand hebdomadaire des faits divers

En 1928, Détective, lancé par Gallimard, grâce à l’aide des frères Kessel, prétend être le premier hebdomadaire de faits divers, à la fois journal et magazine : chaque jeudi, la petite fabrique de crimes alimente les kiosques de ses numéros sanglants pour des lecteurs venus chercher leur dose d’énigme et d’horreur. Ses photographies impressionnent, ses reportages passionnent, ses signatures prestigieuses (Carco, Mac Orlan, Kessel) attirent. Détective devient l’atelier où se forge une certaine vision de la France criminelle des années trente et où certaines affaires emblématiques (les sœurs Papin, la parricide Violette Nozière, Stavisky) sont exposées au public. Véritable succès de vente pour les éditions Gallimard mais aussi cible numéro 1 des critiques qui condamnent son immoralité et son manque de fiabilité, le journal ne laisse pas indifférent. Mais que connaît-on vraiment de son histoire ? Comment expliquer une telle réussite ? C’est cette recette savamment composée – d’enquêtes rigoureuses et de «bidonnage» de l’information, de combats journalistiques et de recettes sensationnalistes –, que la Bilipo se propose de vous faire redécouvrir à travers cette exposition.

COMMISSAIRES DE L’EXPOSITION :

Amélie Chabrier : universitaire, elle a pour domaine de recherche la littérature au XIXe siècle, en lien avec la presse, plus particulièrement judiciaire, autour de la médiatisation et de la fictionnalisation des procès.

 

Catherine Chauchard : responsable de la Bibliothèque des littératures policières.

Marie-Ève Therenty, professeur de littérature française à l'université de Montpellier 3 et directrice du centre de recherche RIRRA21, elle est spécialiste des relations entre presse et littérature.

Détective, n°1, 1er novembre 1928

Conférences et rencontres

à la BiLiPO

 
 

Gaspard de Cherville, l'autre "nègre" d'Alexandre Dumas

rencontre avec Guy Peeters

jeudi 6 avril à 18h30

sur réservation au 01 42 34 93 00

À 33 ans, le marquis Gaspard de Cherville, complètement ruiné après une jeunesse oisive et débridée, s’expatrie à Bruxelles en mai 1852. Ses proches scandalisés par ses frasques l’y ont contraint.

Cet exil sera la chance de sa vie.

Au lieu de vivre en reclus, le voilà propulsé, grâce à une de ses relations, dans les salons d’Alexandre Dumas où se retrouvent depuis des mois les proscrits républicains. Dumas l’accueille chaleureusement…

Guy Peeters a tenté de retracer la vie de cet écrivain méconnu en s’aidant, entre autres, de correspondances jusqu’ici largement inédites. Un travail de fourmi qui tire de l’ombre l’autre « nègre » du grand romancier et qui éclaire les dernières années du père du Comte de Monte-Cristo.

cherville 2.jpg

Licencié en philosophie et lettres de l'Université Libre de Bruxelles, Guy Peeters consacre ses recherches à la vie et à l’œuvre de quelques écrivains du XIXe siècle : hommes de lettres engagés, comme Victor Hugo, Lamennais, Béranger ou Lamartine.

 

Cette rencontre est organisée avec l'Association des Amis d'Alexandre Dumas

 

En savoir plus…

dumas.jpg

Alexandre Dumas photographié par Nadar en 1855

©. Wikimedia Commons

Rencontre autour de Frédéric Dard (1921-2000)

avec Eric Bouhier et Philippe Aurousseau

 

samedi 8 avril à 16h

sur réservation au 01 42 34 93 00

Cette rencontre est proposée à l’occasion de la sortie des ouvrages : Dictionnaire amoureux de San-Antonio par Eric Bouhier (paru aux éditions Plon) et Berceau d'une œuvre Dard par Lionel Guerdoux et Philippe Aurousseau (paru aux Editions de l'Oncle Archibald).

 

Le Dictionnaire amoureux de San-Antonio explore les multiples facettes de l'œuvre de Frédéric Dard qui « compte près de 290 romans, psychologiques et policiers, des centaines de nouvelles et une soixantaine d'adaptations théâtrales et cinématographiques. En humaniste vigilant, ce créateur de milliers de mots nouveaux n'a cessé de vanter les vertus de l'amour et du travail, tout en dénonçant la bêtise humaine, capable de gangréner toute les couches de la société….

sa.jpg

Berceau d'une œuvre Dard rassemble pour la 1ère fois des textes écrits entre 1938 et 1950. Peu connus car difficiles à trouver, ils révèlent la montée en puissance de l’écrivain. Beaucoup ignorent que le romancier a d’abord été journaliste, puis rédacteur en chef de plusieurs journaux pendant la guerre et l’après-guerre. Or durant cette période prolifique, Frédéric Dard publie plus de 20 livres dont 3 pour enfants, des pièces de théâtre, des histoires, des contes et des nouvelles, en sus d’une activité journalistique qui l’amène à rédiger des critiques de livres, de films et d’expositions, et plus de 150 reportages…

dard.JPG

En savoir plus…

 

Retour sur des rencontres

 

Vous êtes venus nombreux pour écouter Patricia Tourancheau, Noëlle Herrenschmidt et Emmanuel Laurentin lors de la rencontre Faits divers et affaires judiciaires ainsi que pour écouter Jean-Pierre Goudaillier nous parler de l’argot dans le roman policier français !

DSCF3476.JPG

DSCF3487.JPG

Tous les mois découvrez les polars à travers les illustrations de couverture

 
 

Ce mois-ci nous vous proposons un panorama sur le Temps !

bilipo 20.jpg

Bilipo 3.jpg

ark__73873_pf0000643237_0155_v0001.jpg

 

Les expositions en France

Les sciences du crime

 

Exposition temporaire prolongée jusque fin juin 2017

 

Musée de la gendarmerie nationale

1-3 rue Émile Leclerc

77000 Melun

 

Plongez au cœur de l'univers des "experts" en criminalistique de la gendarmerie nationale.

 

Ponctuée par l'évocation de véritables enquêtes (la German Wings, l'affaire Lætitia, l'affaire de la Josacine empoisonnée, etc.), l'exposition plongera le visiteur au cœur de l'Institut de Recherche Criminelle de la Gendarmerie Nationale (IRCGN) et lui permettra de découvrir le monde de la criminalistique.

De la prééminence des aveux aux techniques les plus pointues telles que l'entomologie et la génétique, le visiteur se glissera dans la peau de l'enquêteur pour découvrir une science en perpétuel mouvement dédiée à la résolution du crime : les sciences forensiques.

melun.jpg

Pour approfondir les thèmes de l’exposition, nous vous invitons à découvrir nos documentaires (à consulter sur place).

estival Quais du Polar, 14e édition

du 31 mars au 2 avril 2017 à Lyon

 

L’édition 2017 du festival Quais du Polar se déclinera en un thème principal, « L’Europe d’Est en Ouest », puis en plusieurs autres thématiques. À travers ce premier focus, Quais du polar explorera ainsi cette année des territoires inédits ou encore méconnus du polar : l’Allemagne, mais aussi plus à l’est la Roumanie, l’Ukraine, l’Estonie, la Pologne ou la Serbie. De nouveaux espaces singuliers et souvent très sombres proposés à la curiosité des lecteurs.

 

En savoir plus

 

Crédits photographiques : logo © Facebook – Tous les logos sont © des institutions qu’ils représentent- Les couvertures de livres sont reproduites avec l’aimable autorisation d’Electre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article