Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

[le Billet] Longmire, tel qu’en lui même

Barbara est cinglée ! Elle raconte au shérif Longmire que, chez elle, des anges vident le frigo et réparent la plomberie.

En effet, il y en a bien un et il s’enfuit en slip. Il ne va pas bien loin. On retrouve chez Barbara une bible et un numéro de Play Boy. Il s’appelle Cord et a quinze ans. Il aurait été un membre de l’Église Apostolique de l’Agneau de Dieu. C’est une secte qui vit dans un camp retranché, des barbelés et des miradors.

Le “chef” de cette secte, c’est Roy Lynear, 190 kgs, mormon, constructeur de soucoupes volantes et tout ça près du centre géographique des États Unis.

Il y a aussi la secte Longmire, entourée de ses sbires, Henry Standing Bear, Victoria dite Vic, le basque Saizarbitoria. Ils arpentent le terrain et tous les mormons rencontrés, récitent leurs leçons.

Cord est le Puissant, l’Unique et le Fort. Les Lynear sont aussi nombreux que les pestiférés des temps bibliques. Pour ce qui est d’aujourd’hui, c’est le saint pétrole et la CIA.

Longmire va traverser les flammes et heureusement la pluie va le sauver. Et comme toujours aux States, avoir une arme, c’est avoir l’occasion de s’en servir.

Quant au pétrole, il est bien caché. C’est vrai que la couleur du ciel y est pour quelque chose.

Longmire est près de la retraite et il va bientôt être grand-père et pourtant il est amoureux de Vic. La fin d’une vie, le début d’un autre. Longmire, tel qu’en lui même. De l’empathie à revendre, de l’humour bien caché et la main droite pas trop loin du 45.

La Dent du serpent ; Craig Johnson ; Ed. Gallmeister, mai 2017.

Commenter cet article