Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

[Le Billet] pas de morale...
rois millions deux cent mille dollars en deux minutes onze secondes. C’est du beau boulot. Mais le hic, c’est les seize morts.
​ ​
Le fric est bien planqué, la bande de braqueurs-tueurs l’est moins, la police fait la rafle. C’est Remo Cobb, le “plus grand avocat” de New-York qui prend l’affaire en mains. La justice passe. Tous d’être en prisons. L’argent change de mains.
​ ​
La vie de Cobb se nourrit maintenant de barmai
​​
d
​​
sexy, de Johnnie Walker Blue et d’une vue imprenable sur Manhattan.
​ ​
Cobb est au restau ; un certain Lester explique “Je sors de prison, aujourd’hui je suis un homme de Dieu. Mais plus important. Où est le fric” ?
​ ​
La situation se dégrade et les balles .357 passent bien près. Et la question est toujours la même. Où est le fric ?
​ ​
Une seule solution, la fuite. Un rescapé des braqueurs-tueurs lui fait un croche-pied. Remo est au plus mal.
​ ​
“Je suis un homme mort.” Il fait son mea culpa à sa femme, son fils Sean. Qui va me sauver? tous d’être après moi. Et les pires cinglés ne sont que des enfants de cœurs. Ça se transforme en western façon Tarentino. Plus sauvage tu meurs et c’est ce qui se passe. Il reste l’homme de Dieu. Pour lui l’affaire continue.
 
S’enrichir est une affaire, faut-il ne pas se tromper de client. Cobb, lui​,​ l’avocat, est sûr de son droit. Pour les autre​s​, pas de pitié, les millions sont au bout du fusil. Ils y tiennent. Pas de morale, l’argent n’en n’a pas besoin. Bien mal acquis.
 
Cobb tourne mal ; Mike McCrary ; Gallmeister, Juin 2017.

Commenter cet article