Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

Marie-Christine Réthoret, bien connue des Lyonnais, a représenté 813 à ce tout nouveau festival qui a eu lieu samedi et dimanche dernier. Elle nous a transmis ses impressions et son enthousiasme.

[en différé] Polars du chat

C'est à l'ombre de la statue d'Eugène Schneider, dans les dépendances du château de la Verrerie au Creusot que 30 auteurs ont participé au festival "Polar du Chat" samedi 8  et dimanche 9 juillet.

[en différé] Polars du chat [en différé] Polars du chat
Pour cette deuxième édition, dans cette ville située à 42 km de Chalon sur Saône et 100 km de Dijon, une affluence continue et soutenue, preuve s'il en faut encore, que la littérature policière rapproche des publics de tous âges, curieux.
Ce public est venu de loin, des Alpes Maritimes au Nord, du Jura à la Moselle, mais aussi bien sûr de Saône et Loire (71).
[en différé] Polars du chat [en différé] Polars du chat
Ce festival, organisé par l'association" les Polars du Chat",  à l'initiative de Patricia Félix s'est déroulé très gentiment dans une grande maîtrise et une belle convivialité.
Des rencontres ont ponctué la journée de samedi. Sous la médiation de Yannick Petit, Gilles Caillot, Estelle Tharreau, Sandrine Colette, Lawren Schneider, notre ami Gérard Coquet et Sandrine Destombes sont venus parler de leur dernier roman.
Nous pourrons retrouver en septembre les enregistrements de ces interviews sur le site yannickpetit.fr après diffusion dans l'émission Wagon-Livres les mercredis soirs à 21h sur les ondes de Radyonne.
A 18h30, et en présence de Jérémy Pinto, adjoint à la culture de la ville du Creusot, les Prix -et oui, les Prix- des polars du Chat ont été remis par Patricia Felix.
Décernés par les lecteurs qui n'ont pu sélectionner qu'un seul roman.
 
 
 
 
 
 
 
Tout d'abord , le Prix de la découverte a été décerné à Sacha Erbel pour son premier roman paru aux éditions La Liseuse: L'emprise des sens.

 

 

 
Puis le Prix du coup de cœur a été attribué à Gilles Caillot pour son roman La couleur des âmes mortes publié aux éditions du Caïman.
 
 
 
 
 
 

 

 

 

Enfin, le Prix du Polar du Chat a couronné le roman de Gaëlle Perrin-Guillet, paru aux éditions Fleur sauvage : Saoul of London.

[en différé] Polars du chat

Dimanche, après une dictée noire, celle que j'ai affectueusement nommée Fée Clochette, nous a conviés à un pique-nique littéraire.

 

En fin d'après-midi, nous avons convenu,  avec beaucoup d'enthousiasme, de nous revoir l'année prochaine.
 
Longue vie au festival des "Polars du Chat".
 
Marie-Christine

Commenter cet article