Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Samedi dernier, donc, 813 était l'invité de l'Association Polar en Cabanes avec laquelle nous entretenons des relations depuis sa création et que nous avons suivie à Bordeaux où pour la troisième année, elle investit les locaux de l'Utopia (bar associatif, cinéma, salles de conférences dans une ancien bâtiment conventuel reconverti.

 

Une différence notable avec les années précédentes, la manifestation s'égrenait sur une semaine avec plusieurs interventions d'auteurs en médiathèques.

Ainsi, le samedi, dans le quartier Saint-Pierre (à quelques mètres de l'Utopia) Dominique Manotti faisait-elle face à ses lecteurs :

 

Le samedi donc, point d'orgue de l'ensemble la manifestation battait son plein à l'Utopia et débutait par un fil philippin de Lino Brocka présenté par l'historien du cinéma Federico Rossin. Il démontra que ce cinéaste avec les deux films de 1975 et 1976 avait influencé nombre de cinéastes européens tout en se heurtant à la censure de son pays.

Premier film, à 11h,  Manille, les pérégrinations d'un jeune philippin dans les quartiers miséreux de la ville, à la recherche de sa fiancée. Beau film âpre auquel l'éclairage apporté donnait toute sa dimension.

Le second, Insiang, à 18 h, mélodramatique, évoquait la vengeance d'une fille contre son acariâtre de mère et son gigolo de fiancé...

Deux beaux films et une présentation de qualité.

 

 

◄ Federico Rossin

 

 

L'après-midi, la librairie Olympique, dont la libraire était assistée d'une ribambelle de jeunes stagiaires de l'IUT, avait dressé ses tréteaux et 813 son stand, à l'entrée de la salle de cinéma et de débats.

 

 

 

La libraire et des stagiaires

 

Le premier débat dont le thème était "Chroniques politiques au cœur du roman noir"  était animé par Lionel Destremau. Il mettait face à face deux générations d'auteures engagées : Dominique Manotti et Cloé Mehdi.

Après quoi elles se retrouvèrent à la table de la librairie pour dédicacer leurs ouvrages

 

Le débat suivant n'était pas moins intéressant puisqu'il portait sur "Les romans policiers inachevés, en perpétuelle réécriture, une Histoire sans fin..."

Il y a été question de Dickens (le Mystère Edwin Drood), de Sherlock Holmes, de Chester Himes (et de Plan B - l'Aveugle au pistolet), de Jean-Patrick Manchette (la princesse de sang). Débat animé par Stéphanie Benson et Bernard Daguerre.

 

Le soir, tous bénévoles, auteurs, libraires, ... étaient invités à partager un repas bien arrosé de Bordeaux et convivial.

Merci à Bernard Daguerre, aux organisateurs, qui œuvrent pour faire vivre le polar toute l'année sur Bordeaux. Ainsi qu'à tous les bénévoles de polar en Cabanes.

D'autres auteurs méritaient qu'on parle d'eux : Guy Rechenmann, Stéphanie Benson, Gilles Magniont, Sylvie Escande. Vous les retrouverez sur l'album photo de ce samedi.

Merci à Michèle et Bernard pour les images.

Vous retrouverez des membres de l'équipe de 813 le weekend prochain à Pau et à Villeneuve lez Avignon.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article