Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

À la BiLiPo en novembre

 

 

novembre 2017

 

Informations pratiques et horaires

 

 

 

Une nouvelle exposition à la Bilipo

Tu entreras dans le siècle en lisant Fantômas

© éd. Vendémiaire

 

 

Du 14 octobre au 30 décembre 2017 

Cette exposition est proposée à l'occasion de la sortie du livre de Dominique Kalifa Tu entreras dans le siècle en lisant Fantômas (éd. Vendémiaire). 

Les 32 entrées du livre de Dominique Kalifa, accompagnées de 32 illustrations originales signées Camila Farina, explorent les mille facettes du roman de Souvestre & Allain autant que les hommages qui lui furent rendus, d’Apollinaire à Perec en passant par Feuillade, Desnos, Magritte ou Queneau.

A cette occasion, la Bilipo expose les 32 gouaches et dessins de Camila Farina.

Les rencontres de  la Bilipo

 

Le roman noir, miroir de la société colombienne :

rencontre avec deux auteurs colombiens invités à l'occasion de la saison colombienne

Vendredi 17 novembre à la Bilipo, de 18h30 à 19h30

sur réservation au 01 42 34 93 00 ou par mail à bilipo@paris.fr

 

Le roman noir en Colombie puise son inspiration dans l’histoire et la réalité du pays. Du conflit armé, toile de fond de certains romans de Santiago Gamboa, à la violence des cartels qu’on peut trouver dans l’œuvre de Jorge Franco, la Colombie racontée par le roman noir est le miroir d’une réalité perçue, celle des inégalités sociales ou de l’injustice.

 

Jorge Franco, né à Medellin, étudie la mise en scène à Londres et la littérature à Bogota. Il a publié en France, La fille aux ciseaux,  (Métailié, 2001), Paradaiso Travel (Métailié, 2002) et Le monde extérieur, (Métailié, 2016).

 

Octavio Escobar Giraldo, né à Manizales en 1962, est chirurgien, écrivain et professeur de littérature. Après et avant Dieu est son premier roman traduit en français (Actes sud, novembre 2017).

 

Modérée par Roberto Salazar Morales, responsable du pôle livre de l’Année France-Colombie 2017.

 

 

Pièces à conviction

35 affaires judiciaires qui ont défrayé la chronique : une approche originale des grandes affaires criminelles mises en lumière par Emmanuel et Jérôme Pierrat,  à l’occasion de la sortie de leur ouvrage aux éditions de La Martinière.

 

samedi 18 novembre à la Bilipo à 16h

sur réservation au 01 42 34 93 00 ou par mail à bilipo@paris.fr

Cop. Ed. De la Martinière

En 1847, le juge et les policiers enquêtant sur l’assassinat de la duchesse de Praslin avaient rassemblé quarante-cinq pièces à conviction – un record pour l’époque. Certaines affaires en dénombrent des centaines.

 

Les pièces à conviction sont souvent les grandes oubliées des récits de procès. Les chroniqueurs judiciaires préfèrent, et on peut les comprendre, s’intéresser à l’humain – décortiquer les plaidoiries, scruter les réactions de l’accusé, jauger l’attitude des jurés.

Les deux auteurs remettent pour la première fois les pièces à conviction au centre des récits d’affaires criminelles.

Emmanuel Pierrat est avocat au Barreau de Paris, conservateur du musée du Barreau de Paris, romancier, essayiste.

Jérôme Pierrat est journaliste indépendant, spécialiste du crime organisé, auteur d’une douzaine d’ouvrages sur le grand banditisme et le trafic de stupéfiants.

Tous les mois découvrez les polars à travers les illustrations de couverture

Ce mois-ci la BILIPO vous propose sa sélection : Cadavres…exquis !

 

 

 

Crédits photographiques : logo © Facebook – Tous les logos sont © des institutions qu’ils représentent- Les couvertures de livres sont reproduites avec l’aimable autorisation d’Electre.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article