Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

[le billet] SAINTE DECHIRURE.

  Tout va mal pour Erica ! Eddie est mort, Jimmy son fils est parti on ne sait où

et son père, Joe Barba, sort de l’hôpital pour rentrer à Saint Joachim et Anne. Ses premiers mots : “Je ne resterais dans cette maison de merde”.

  La vie d’Erica n’est pas mieux. La maison est mal chauffée et elle mange des légumes surgelés devant la télé.

  Jimmy fait dans l’alcool comme barman et comme client. Il trainasse là où on veut bien de lui.

  Il finit par rentrer à New-York. Sa mère est en pleurs et lui dit : “Tu sens le clochard”.

  Il continue sa vie d’avant en compagnie de Franck. Il se remplit la tête avec Thomas James et Jeff Buckley.

  Le vieux Joe rentre à la maison, il pisse dans ses couches et envoie merder tout  le monde.

  Jimmy prend la fenêtre avec 40 dollars en poche.

  Dans son sac, L’étranger - « Aujourd'hui maman est morte ». Arrive le jour de la tempête.

  Erica et Jimmy sont seuls. Un bouteille de vin, ce n’est pas beaucoup ! Pourtant les langues se délient.

 

  Trois générations. Le vieux qui ne peut vivre seul, Erica avec, toujours dans ses pensées, son mari Eddie décédé et Jimmy si près, si loin. Ils s’aiment, c’est sûr, mais Dieu que c’est difficile !

  Une famille déchirée, qui, comme souvent, ne se retrouve que dans le malheur.

 

Tout est brisé ; William Boyle ; Ed. Gallmeister, septembre 2017.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article