Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

[en différé du] 2 décembre, journée 813 à la BiLiPo

On l'a déjà dit, 813 et la BiLiPo sont intimement liés, déjà du fait qu'était inscrite, dans les statuts initiaux de l'association, la volonté de créer un fond littéraire lié au polar.

C'est ce qu'a rappelé Alain Regnault, vers 11 h 30, prenant la suite de Catherine Chauchard (conservatrice en chef de la BiLiPo) qui avait déjà pris en charge un groupe de 813ziens, ce samedi matin. Il va nous faire visiter les lieux.

Nous sommes là pour découvrir ce qu'est la BiLiPo qui présente dans son hall d'accueil une exposition consacrée à Fantomas.

Alain Regnault nous explique la naissance de la BiLiPo en 1984, comme faisant partie de la Bibliothèque Mouffetard. Dix ans plus tard, après avoir récupéré le fond polar et espionnage de la Bibliothèque Nationale, elle devient un centre de ressources consacré à ces deux genres. La BN lui envoie deux exemplaires de tous les ouvrages publiés. Par ses propres achats aussi,  elle s'est constitué un fond unique mis à la disposition des chercheurs et que tout le monde peut consulter. Ce n'est pas une bibliothèque de prêt !

Pour en savoir plus,

Catherine Chauchard parle de la BiLiPo

L'avenir reste incertain mais pour l'instant, au sein de la ville de Paris, ils tiennent bon pour défendre leur spécificité. Ils étaient 7 mais leurs effectifs diminuent progressivement...

Nous terminons à l'étage, où un ascenseur privé nous a conduits, pour jeter un œil sur les collections. À titre d'exemple, voici un des tiroirs consacré à la Série Noire. Du N° 1 au N° ... dans son format à couverture noire et blanche puis noire et jaune. Les premiers numéros cartonnés avec leur jaquette papier sont rangés au fond de la rangée du tiroir directement à gauche de celui-ci.

 

Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Cliquez pour agrandir

14 h,  le CA de 813 se réunit dans la salle où on a mis à notre disposition une soixantaine de chaises...

9 des 12 membres du CA

 

 

et  deux autres

 

 

 

La BiLiPo a bien fait les choses ; dans cette salle une exposition consacrée à 813 agrémente les murs... chouette expo !

Pour faire défiler, cliquez sur le flèches à gauche ou à droite de l'image
Pour faire défiler, cliquez sur le flèches à gauche ou à droite de l'image
Pour faire défiler, cliquez sur le flèches à gauche ou à droite de l'image
Pour faire défiler, cliquez sur le flèches à gauche ou à droite de l'image

Pour faire défiler, cliquez sur le flèches à gauche ou à droite de l'image

Aux alentours de 15 h, rencontre avec Marie-Caroline Aubert et Gwenaëlle Desnoyers (« Cadre noir » au Seuil) sans  Estelle Durand (« Asphalte noir ») malheureusement retenue, animée par Hervé Delouche ( de 813) et Alain Regnault (de la BiLiPo)

 De gauche à droite, Alain Regnault, Catherine Chauchard, Hervé Delouche, Gwenaëlle Desnoyers,  ; Corinne Naidet.

La salle est pleine et les deux éditrices, Marie-Caroline Aubert pour le domaine étranger et Gwenaëlle Desnoyers pour la toute nouvelle collection Cadre Noir (domaine français) répondent volontiers aux questions.

 

 

 

Avant la remise des trophées, la salle se vide de ses occupants qui envahissent le hall.

Pour faire défiler, cliquez sur le flèches gauche ou droite
Pour faire défiler, cliquez sur le flèches gauche ou droite
Pour faire défiler, cliquez sur le flèches gauche ou droite
Pour faire défiler, cliquez sur le flèches gauche ou droite

Pour faire défiler, cliquez sur le flèches gauche ou droite

Est venu le temps de la remise des trophées

Fred Prilleux et Corinne Naidet à l’œuvre aidés de Catherine Chauchard

 

 

 

Christian Roux, lauréat 2016 remet le trophée roman français à Cloé Mehdi pour son roman Rien ne se peraux éditions Jigal.

 

 

 

 

Cloé Medhi remercie; elle connait déjà les lieux puisqu'elle a reçu, ici même, en mars de cette année le Prix Mystère de la Critique et le premier prix étudiants polar en décembre 2016.

 

 

 

 

 

 

Elle aura un cadeau personnalisé...

 

 

 

 

 

 

C'est Catherine Chauchard qui va remettre le trophée Michèle Witta (bibliothécaire en ce lieu depuis sa création jusqu'à sa mort en 2010) pour le roman étranger.

Il revient à Don Winslow pour Cartel aux éditions du Seuil.

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est son éditrice Marie-Caroline Aubert  qui récupère le prix pour le transmettre à l'auteur.

 

 

 

Ensuite, le Maurice Renault revient à Joseph K. pour le dossier de Temps Noir consacré à Jean-Bernard Pouy. C'est celui-ci qui vient récupérer le prix. Il est là puisque, commissaire aux comptes de 813, sa vérification des dits comptes est attendue par tous ceux qui y ont assisté à l'exercice,  monument chiffré et très drôle, lors d'AG précédentes.

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, c'est Frédéric Prilleux (Monsieur BD de 813, rédacteur des pages Cases Noires dans la revue) qui remet le trophée BD à Miles Hyman pour La Loterie.   Rappelons que Miles Hyman est l'illustrateur qui a dessiné toutes les couverture de la collection le Poulpe.

 

 

Une traditionnelle photo de famille des quatre lauréats (ou leurs représentants) clôt la cérémonie.

Merci à Black Jack pour quelques photos additionnelles.

La suite, ça sera l'AG 813 devant une salle pleine puis le traditionnel buffet 813 qui permet à tous de se retrouver et de discuter.

Une journée roborative pour tous ceux qui y ont participé.

L'association 813 remercie chaleureusement la BiLiPo d'avoir fourni un cadre et une bonne organisation à la manifestation. Nous avons été fort bien reçus et ne demandons qu'une seule chose pouvoir revenir une fois prochaine.

Et surtout, longue vie à la BiLiPo !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lessieux 07/12/2017 07:53

Bjr, je ne suis jamais allé à la la Bilipo, Manceau pdt des années j' ai que qq fois participé à l' AG, je remonte sur nos terres l' an prochain suite à la retraite de mon épouse et les 55 mn que met le TGV pou regagner Paris me petmettront d' y aller. Par ailleurs j' ai gardé jusqu' il y a peu la série de belles affiches, 10 environ, format (60x40) éditées sur l' histoire du polar par 813 à l' occasion d' un anniversaire qui m' ont servi + fois dans notre petit salon annuel du livre de notre bonne petite ville de Ludon-Médoc. Dans la préparation de notre déménagement du "désherbage" de nos bibliothèques elles sont aprties au tri sélectif et les les polars (SN) c/ Emmaüs ou c/ le bouquiniste. Souvenirs, souvenirs...j' ai gardé qq incunables et je "regrossi" avec les Gallmeister dont je suis tombé raide dingue...je crois que je répète...mémoire inconstante.. Bjr c/ vous Merci de vos chroniques, j' adore.

blog813 08/12/2017 00:23

Merci de votre message. Si vous étiez au mans nous avons dû nous y rencontrer. On est quelques uns du CA 813 a avoir participé à toutes les 24 heures du livre et à la 25 ième heure.Daniel Orsini, Frédéric Prilleux et même Hervé Delouche et moi-même, déjà facteur 813.