Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Deux brèves, animations ici et là.

D'abord, un message de Jean-Marc Demetz :

 

Bonjour,

Je vous invite à la première des RENCONTRES POLAR DE JIMMY

 

Le mardi 20 février à partir de 19 heures

 

A la librairie LES QUATRE CHEMINS

142 Rue Pierre Mauroy, 59000 Lille (anciennement rue de Paris)

 

 

Au programme :

 

  • Les auteurs : ELENA  PIACENTINI et MARC  FALVO en dédicace  

 

  • L’EMISSION SUR FACEBOOK EN DIRECT sur https://www.facebook.com/jeanmarc.demetz   à 20 heures avec :
    • Interview des auteurs
    • Rencontre avec le chroniqueur FRANCOIS  CAPPELIEZ de Whoozone.com
    • La chronique du libraire

 

  • LES RENCONTRES ET LA CONVIVIALITE…

 

En partenariat avec la libraire des Quatre chemins et Hyperion Avenue pour la production vidéo.

 

Je vous attends le 20 février à la librairie (entrée gratuite) ou sur FaceBook.

 

Jean-Marc Demetz

 

Ensuite, le programme des animations de février mars à la librairie

L'Humeur Vagabonde

44 rue du Poteau

75018 Paris

01.42.23.23.15

 
Jeudi 15 février à partir de 19h
 
Rencontre avec Marion Brunet
 
à l'occasion de la sortie de son roman L'été circulaire

Paru aux éditions Albin Michel
 
 
 

Autour du livre:

Un quartier pavillonnaire d’une petite ville du Luberon perdue au milieu des champs de melons.

Dans la chaleur étouffante de l’été où les journées sont longues et monotones, Céline, seize ans, et sa sœur Jo, quinze, rêvent d’ailleurs. Loin de l’ennui quotidien, d’un père bourru, passablement alcoolique, et d’une mère, cantinière, qui n’a jamais vraiment su leur porter d’attention. Mais Céline tombe enceinte. C’est le cataclysme dans cette famille d’ouvriers, où l’on tire le diable par la queue, d’autant que Céline se rebelle et refuse de dire le nom de son amant. Manuel, le père, ne le supporte pas et déraille. Séverine, la mère assiste impuissante au délitement de sa famille. Seule Jo se bat pour s’extraire de son carcan social et familial.

Dans ce roman noir aux accents de tragédie sociale, Marion Brunet décrit de façon implacable la violence qui habite ces personnages frustres, le sentiment d’humiliation, l’amertume et le racisme quotidien de ces « petits Blancs » qui ne parviennent pas à échapper à la reproduction sociale. Dans une atmosphère brûlante, elle dévoile avec subtilité et tranchant la psychologie de personnages sur le fil. 

L'auteure:

Marion Brunet a 40 ans. Originaire du Vaucluse, elle vit actuellement à Marseille.

 

Après des études de Lettres, elle a travaillé comme éducatrice spécialisée dans différents secteurs, notamment en psychiatrie. Actuellement, elle est lectrice pour diverses maisons d’édition et anime des rencontres littéraires auprès des scolaires. Elle est également auteure de romans « young adults » (Dans le désordre, 2016) aux éditions Sarbacane.

 
 

 
 
A propos du livre:
Stéphane Sorge est un journaliste littéraire de 39 ans arrivé au sommet de sa carrière. Bettie Leroy est une jeune booktubeuse en vogue de 20 ans dont les vidéos, qu'elle poste sous le pseudonyme de BettieBook, connaissent un succès grandissant. Un célèbre magasine littéraire commande un reportage à Stéphane sur la jeune femme. 
 
A propos de l'auteur:
Frédéric Ciriez est né en Bretagne en 1971. Il a suivi des études de lettres et de linguistique à l'université Rennes-2. Après plusieurs collaborations littéraires, il publie son premier roman, Des néons sous la mer (Verticales, 2008; Folio, 2010), qui trouva d'emblée son public. Une novella a paru dans la NRF, “Femmes fumigènes” (avril 2010). Il publie ensuite un deuxième roman Mélo (Verticales 2013; prix Franz Hessel; Folio 2016), beau succès critique, traduit en allemand (éd. Tiamat, Berlin), et mis en scène par David Bobée (Lyon, Rouen...), puis un troisième, Je suis capable de tout (Verticales, 2016). BettieBook est son quatrième livre publié aux éditions Verticales. 
En 2015, il a bénéficié d’une résidence d’auteur de la région Ile-de-France à l’université de Paris X-Nanterre, où il s’est interrogé, avec les étudiants en master 2 métiers du livre, sur la critique littéraire comme écriture de création à part entière. Avec le réalisateur Antonin Peretjatko, il a également scénarisé le film La Loi de la jungle (2016).  
 

 

 
 
 
 
 
 
 
Vendredi 23 mars à 19h
 
Discussion avec François Cusset et Yves Pagès
 
autour de leur dernier livre respectif 
 
Le déchaînement du monde (à paraître aux éditions La Découverte le 15 mars)
 et
Encore Heureux (paru aux éditions de l'Olivier) 
 
 
A propos du livre Le déchaînement du monde et de François Cusset:
Nous pourrions croire la violence en voie d'éradication de nos quotidiens mais, à bien y regarder, il n'en est rien : la violence économique, sociale et politique, imposée par le néolibéralisme perdure allègrement. Le monde est déchaîné. La violence n'y a pas reculé, comme le pensent les bons esprits. Elle a plutôt changé de formes et de logique: nous sommes passés de l'esclavage au burn-out, des déportations à l'errance migratoire chronique, du tabassage entre collégiens à leur humiliation sur les réseaux sociaux, de la rixe de bar au harcèlement moral, du pillage des colonies aux lois facilitant l'exportation des plus pauvres...Quant à l'oppression sexuelle et à la destruction écologique, elles se sont aggravées. Dans ce court essai ravageur, François Cusset nous décrypte ces nouvelles logiques de la violence avec lesquelles nous cohabitons malgré nous.
Livres déjà parus de François Cusset: French theory (éd. La Découverte), La décennie (éd. La Découverte), A l'abri du déclin du monde (éd. POL), Les jours et les jours (éd. POL), La droitisation du monde ( éd. Textuel).
 
A propos du livre Encore heureux et de Yves Pagès:

 

 

Bruno Lescot est en cavale. Sa jeunesse, il l'a passée à collectionner les délits, jusqu'à son dernier exploit, ce faux braquage qui a coûté la vie à un policier. Aujourd'hui, coupable tout désigné aux yeux des juges, il préfère disparaître. C'est donc sans lui que se déroule son procès, et que s'enchaînent les expertises et les témoignages de ceux qui l'ont côtoyé. Le portrait qui se dessine alors est celui d'un homme de sac et de corde, aux fidélités multiples, prêt à toutes les aventures, pourvu qu'elles défient l'ordre et ses gardiens dont il aime à se moquer.

Car Lescot est un ironiste d'un genre particulier, plaçant si haut la liberté qu'il est prêt à la perdre pour un mot d’esprit retors.

Encore heureux ? Une bombe littéraire. Au lecteur d'allumer la mèche.

Yves Pagès est né en 1963 à Paris. Après des études littéraires, il entre en 1998 aux éditions Verticales (fondées en 1997 par Bernard Wallet) dont il est aujourd’hui co-directeur avec Jeanne Guyon. Auteur d’essais – Les Fictions du politique chez L.-F. Céline (Seuil, 1994, réédition Tel/Gallimard, 2010), l’Homme hérissé, Liabeuf tueur de flic (l’Insomniaque, 2002 ; Baleine noire, 2009), il l’est aussi de fictions :  la Police des sentiments (Denoël, 1990), les Gauchers (Julliard, 1994), Plutôt que rien (Julliard, 1995), Prière d’exhumer(Verticales, 1997), Petites Natures mortes au travail (Verticales, 2000; Folio, 2007), le Théoriste, (Verticales, 2001, prix Wepler), Portraits crachés (Verticales, 2003, réédition 2013), le Soi-disant (Verticales, 2008). Plus récemment il a publié un autoportrait en forme de puzzle, Souviens-moi (éditions de l’Olivier, 2014).

 

 

Editions La Découverte

 

Editions de l'Olivier

Vendredi 30 mars à 19h
 
Rencontre avec Christian Roux
 
à l'occasion de la sortie de son nouveau roman
 
Que la guerre est jolie
 
(paru aux éditions Rivages)
 
 
 
A propos du livre:
Une ville moyenne, située à une heure de Paris. Un passé ouvrier, comme en témoignent les bâtiments de l’usine, aujourd’hui désaffectée, et la « cité jardin » où logeaient les salariés. Aujourd’hui le maire a de grandes ambitions pour sa ville : réhabiliter le quartier et transformer les maisons ouvrières en un ensemble résidentiel haut de gamme. Or les habitants ne l’entendent pas de cette oreille. À commencer par Élise, qui attend un enfant et n’a aucune intention de déménager. Quant aux artistes qui ont investi l’usine, ils veulent la transformer en lieu de création. Comme si le maire et les promoteurs allaient se laisser arrêter par une poignée d’opposants ! Il suffit de les faire déguerpir, et là, tous les moyens sont bons, légaux ou non. Cependant, des grains de sable vont se glisser un peu partout et tout enrayer… Comme en temps de guerre, les dégâts collatéraux seront ravageurs. 
 
A propos de l'auteur:
Christian Roux est pianiste, compositeur et scénariste. Il a publié plusieurs romans noirs remarqués dont Braquages (prix du Polar SNCF), Kadogos, Placards, et L’Homme à la bombe, tous caractérisés par la révolte de personnages qui ne laissent pas indifférent. Il a également reçu le Trophée 813 du meilleur roman francophone pour Adieu Lili Marleen, un polar qui mêle la musique et un aspect méconnu de la Shoah.
 
 
L'Humeur vagabonde
01.42.23.23.15
 
Ce courriel ne prend pas en compte les commandes à la librairie, pour commander un livre: commandeslhv@orange.fr
 
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, vous pouvez nous envoyer un petit mail...merci
Nous sommes désormais sur Facebook, rejoignez-nous ! ;)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article