Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Elsa Delachair, des éditions Points nous a envoyé ce lien vers un podcast. Merci à elle.

Documentaire France Culture, 'L'affaire Mary Bell, au-delà du fait divers'

Chers amis,

 J’ai le grand plaisir de partager avec vous mon documentaire réalisé pour l’émission « Une histoire particulière » sur France Culture.

 « L’affaire Mary Bell, au-delà du fait divers » a été diffusé ce week-end.  

Vous trouverez ici le lien vers le podcast du 1er épisode : L’enfance meurtrière

Et ici le second : L’enquête et l’aveu

 
L’histoire commence au printemps 1968, il y a tout juste 50 ans. A Newcastle-sur-Tyne, 235 km au Nord de Manchester. 193 km au sud d’Edimbourg. Le 25 mai 1968, à 15h30, Martin Brown, 4 ans et deux mois est retrouvé gisant dans la chambre d’une maison abandonnée du quartier. De la salive et du sang coulent de sa bouche. Aucun signe de lutte ou de chute. On croira d’abord à un accident. Pourtant, quelques jours plus tard, dans les poubelles d’une école de quartier, on découvre des lettres anonymes. Fautes d’orthographe, syntaxe douteuse, deux écritures : les lettres revendiquent le meurtre de Martin. 

Et, neuf semaines plus tard, le 31 juillet 1968, à 23 heures, Brian Howe, 3 ans et 4 mois, est à son tour retrouvé dans le Tin Lizzie, son visage égratigné, ses lèvres bleues, des marques sur le cou.

 
Très rapidement, deux fillettes du voisinage sont arrêtées : Mary Bell, 11 ans et Norma Bell, 13 ans. Malgré des patronymes identiques, elles n’ont aucun lien familial. 


A l’hiver, le procès a lieu. Et c’est la personnalité de Mary qui attire la foudre, la fascination, la répulsion. La presse se déchaîne. Norma semble recevoir le soutien de sa famille quand Mary demeure seule, assise sur un banc trop grand pour elle. L’affaire est hors norme, le verdict sans appel : Norma est acquittée et Mary condamnée à perpétuité. 


Dans les rangs anonymes, une journaliste de 47 ans, Gitta Sereny, assiste au procès. Au départ, sa carrière de journaliste l’a poussée à travailler sur les suites de la Seconde guerre mondiale en Allemagne. Sa rencontre avec les bourreaux du nazisme a déjà fait date. 


La démesure du procès de cette fillette soulève en elle beaucoup de questions. Elle en écrira un premier livre, publié dans les années 1970 : Meurtrière à 11 ans. Avec toutefois ce pressentiment qu’elle n’a pas tout dit et qu’elle ne sait pas tout de Mary… Un sentiment d’inachevé qui va la poursuivre trente ans. 

Avec Caroline Eliacheff, pédopsychiatre et psychanalyste, Florent Georgesco, ancien éditeur et journaliste, Sybille Grimbert, écrivain et éditrice, Philippe Jaenada, écrivain et Isabelle Spaak, écrivain et journaliste. Réalisation : Anna Szmuc.

 Amitiés,

 Elsa

- - - - - -

Elsa Delachair,  Editions POINTS, 25, bld Romain-Rolland, 75014 Paris, 01 41 48 84 38 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article