Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Notre ami Louis Haie, représentait 813 au salon Instant Polar  à Dissay (86) samedi dernier, il nous a envoyé un petit compte-rendu.

Corinne Naidet, de son côté était aux antipodes, à St Laurent du Var (06).

En texte et/ ou en images

La Table 813 à St Laurent du Var

La Table 813 à St Laurent du Var

De retour de Dissay je t’envoie quelques photos prises à l’occasion de ce salon de très bonne facture qui a accueilli autour de 700 personnes sur la journée de samedi 28 avril.
 
Une organisation parfaite autour de Patrick Amand et une équipe de bénévoles qui donna un ton très sympathique et joyeux à cette manifestation ; je n’oublie pas la municipalité de Dissay qui est partie prenante du salon, et après avoir échangé avec Monsieur le maire, est prête pour repartir en 2019 .
 
Je ne  suis venu que samedi à Dissay, mais il y a eu des animations toute la semaine dans les écoles, projection de film, conférence, expo photos, expo scènes de crimes...
 
Comme dans tout salon qui se respecte, un prix polar est décerné, ce sont les lecteurs de la Médiathèque de Dissay qui ont choisi Guérilla Social Club de Marc Fernandez parmi les cinq sélectionnés. Les quatre autres étaient :
  • Sous la neige nos pas de Laurence Biberfeld,
  • Le diable n’est pas mort à Dachau de Maurice Gouiran
  • Rien ne se perd de Cloé Mehdi
  • La montagne rouge de Olivier Truc.
Que du beau monde !

Marc Fernandez recevant son prix

 
J’ai assisté au débat “polar et journalisme” animé par Alice Jacquelin, doctorante en littérature comparée à l’Université de Poitiers avec Olivier Truc, Marc Fernandez et Jean Weber. Débat intéressant qui permet de comparer la manière d’écrire de chaque auteur et  d’apprécier le travail de recherche préparatoire à l’écriture .
 
Je ne me suis pas trop intéressé aux auteurs BD qui pourtant ont un rôle important dans ce salon avec en particulier des animations dans les classes de l’école primaire de Dissay durant la semaine.
 
J’ai rencontré Didier Quella-Guyot, scénariste BD  qui vient de sortir avec Manu Casier “Esclaves de l’Ile de Pâques” avec tout un travail de recherche à partir des écrits de Pierre Loti . Les échanges furent assez longs car en plus d’un sujet qui me passionne , Didier Quella-Guyot est natif de Rochefort sur Mer d’où la proximité avec Pierre Loti.
 
J’ai revu Cloé Mehdi qui t’embrasse mais n’a pas voulu être photographiée et tu as également le bonjour de Jean Weber, Guillaume Audru, Michel Embareck (en photo avec Pierre d’Ovidio) et surement d’autres auteurs qui te connaissent.
 
En temps que membre de l’association j’ai partagé le repas avec les auteurs et organisateurs, c’est toujours un moment agréable , l’occasion de parler rugby et musique avec Michel Embareck .
 
Je n’oublie pas la présence de l’ambassadeur d’ Humqgwevaquïe, je n’ai pas pris de photos je riais trop...(animation théâtre de rue)
 
Bref un très beau salon qui mérite d’être connu et perdurer .
 
Bon 1er mai
 
 
Louis
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article