Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Le coup de ♥ de René

René a déjà publié cette notice sur le site Rayon Polar de Luis Alfredo mais il a souhaité vous en faire profiter.

Un véritable coup de ♥ pour cette réédition en poche d'un livre sorti pour l'été 2017. Voici :

Pas un vrai polar dans la mesure où il n’y a pas pas de meurtre, pas d’enquête, pas de flic. En fait, si, il y a une enquête, celle du “héros” de ce roman qui recherche un vieux polar qu’il a lu autrefois : Pas de vacances pour les durs, car il envisage de le plagier pour en faire le polar de l’été.

C’est cette recherche qui sert de MacGuffin (comme disait Hitchcock) à ce livre avec des rencontres amusantes, improbables, émouvantes.

Et je dois avouer que je me suis ré-ga-lé !

Drôle, inventif, léger, décontracté, pétillant.

Avec des réparties qui font mouche :

- Je me demande comment une femme aussi admirable a pu avoir des enfants comme vous.

- Je pense qu’elle s’y est prise comme la plupart des gens, dis-je en me glissant derrière le volant.

Un autre :

- Tu ne peux pas rester tranquille cinq minutes ?

- Je suis tranquille. Je suis tranquille à l’année. Ma vie affective est aussi morne et répétitive qu’un économiseur d’écran.

Et, bien sûr, on y parle “polar” :

Tout ça parce que j’ai un jour balancé un livre d’André Caroff dans une poubelle.

Ou bien :

- Le polar, en France, c’est pas compliqué. Faut que ce soit social.

- Social ?

- Ou rural.

- Comment ça rural ?

- Pourquoi faut-il toujours que tu compliques tout ?

Encore :

Je me penche sur la vitrine, mettant mes mains en pare-soleil. (...) Tout ce que j’aperçois, c’est un fatras de vieilles Série Noire et de vieux Fleuve Noir qui courent sur les étagères. Quelques uns sont signés André Caroff, forcément. Je baisse la tête comme un écolier pris en faute. Peut-être que ce n’était pas André Caroff. C’était peut-être Marc Arno ou Monsieur Suzuki et ses filles en nuisettes translucides.

Un vrai bonheur de lecture ! C’est frais, c'est souriant, c’est bien le polar de l’été !

 

René

 .Luc Chomarat, le Polar de l'été, Point (réédition juin 2018)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article