Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Cela fait un petit bout de temps que je ne vous ai pas fait part de billets sur des polars … pour des problèmes informatiques. Bien que cela ne soit pas résolu, je vous offre quelques idées de lectures qui, je l’espère vous seront utiles.
En attendant, n’oubliez pas le principal, lisez !


 

Dans les angles morts
Elisabeth Brundage
traduit par Cécile Arnaud
Editeur : Quai Voltaire 2018

par Christophe Laurent
Il y a un soupçon de Shining, le livre, avec cette ferme "habitée", par des ombres qui ne seraient pas visibles pour tout le monde. Mais on trouve aussi la poésie des cieux filmés par Gus Van Zant, des traînées de nuages, des couleurs changeantes. Et puis on peut mettre aussi une touche de Jim Thompson, tiens, avec ce personnage principal qui vit derrière un masque comme le fameux Lou Ford. Dans les angles morts est ainsi une formidable réussite dans un genre qui produit essentiellement du mauvais, voire de la daube : le thriller. Mais est-ce totalement un thriller ?  Les dimensions psychologiques et sociales sont si profondes et si justes que l'on se retrouve presque dans l'analyse ethnologique d'une "tribu" du nord-est des Etats-Unis. Parce que le meurtre finalement on s'en contrefiche un peu.
La suite est à lire sur le blog Thekillerinsideme



 

Helena
Jérémy Fel

Rivages 2018

par Grunlinger

Dévoré en un week-end ! 700 pages englouties avec une avidité qui ne s'est pas démentie au fil de l'intrigue, à peine le temps de piocher quelques nutriments et autres vitamines pour tenir le choc. Pas envie de le poser... et surtout pas avant de savoir qui est Helena ! Ce que réalise Jérémy Fel est phénoménal et pouvoir mesurer sa progression depuis Les loups à leur porte, son premier roman si singulier et déjà prometteur est tout simplement passionnant. Helena va captiver des tonnes de lecteurs, ça c'est certain !
Pourquoi ça marche ? Peut-être parce que l'auteur parvient à maîtriser sa construction au cordeau sans se laisser dépasser par sa passion pour les maîtres U.S. de l'horreur version cinéma ou littérature. Au contraire, il s'en imprègne pour prendre un recul plus important et inviter le lecteur à entrer dans son jeu. Dans Les loups à leur porte, déjà, il fallait être attentif à bien assembler les pièces d'un puzzle dessinant un roman choral plutôt gonflé pour une première fois. Helena se révèle à la fois plus simple et beaucoup plus complexe dans l'exploration de la psychologie des personnages. Ceci dit, sans être une suite, les clins d’œil évoquant le précédent roman créent une connivence supplémentaire avec le lecteur fidèle qui retrouvera également les principaux éléments de l'univers de Jérémy Fel, les cauchemars et les monstres issus du monde de l'enfance et qui hantent les nuits des uns et des autres.
La suite est à lire sur le blog Motspourmots

 

African queens
Patrice Montagu-Williams


Editeur : Les chemins du hasard

par L’oncle Paul
On la trouvait plutôt jolie, Ayaan
Elle arrivait des Somalis Ayaan
Dans un bateau plein d’émigrés
Qui venaient tous de leur plein gré…
Mais Ayaan est plus que jolie, elle est sublime. Elle aussi a quitté sa Somalie natale, en compagnie de sa sœur Zohra, car elle n’acceptait pas l’asservissement de la femme à cause de la religion et des traditions..
Sa sœur aînée, Zayane, a subi une excision deux ans auparavant, et cela s’est mal terminé. Son père l’a mise à la porte, comme si c’était de sa faute. Et comme Ayaan était promise à un vieux, un mariage arrangé par son père qui ne voyait que ses intérêts, elle a décidé de fuir Mogadiscio et la guerre, et de se rendre en France, un pays d’accueil paraît-il. C’est ce qui est marqué sur les prospectus de voyages des passeurs, qui prennent cher, non seulement en argent mais également en dignité.
Leur barcasse fait naufrage comme souvent cela arrive. Heureusement Ayaan avait mis son gilet de sauvetage et après un séjour en Italie, elle débarque en France, et tout naturellement trouve asile parmi des réfugiés à Paris, quartier de la Goutte d’or. Mais Zohra, sa jeune sœur, qu’est-elle devenue ?
La suite est à lire sur le blog Leslecturesdel’onclepaul

Pietr le Letton
Georges Simenon

Livre de poche  (première édition 1931)

par Argali
Paru en 1931, ce roman est le premier de la série des Maigret. Publié une première fois dans un hebdomadaire de l’époque « Ric et Rac » de juillet à octobre 1930, après d’autres nouvelles, il paraitra sous la forme d’un roman policier huit mois plus tard.
Pietr Johannson est un escroc que les polices européennes tiennent à l’œil. Lorsque la Police française est avertie de son arrivée à Paris, le commissaire Maigret se rend à la gare du Nord pour assister à son arrivée et le prendre en filature jusqu'à son hôtel. Mais il ne peut le suivre car le chef de train l’interpelle. Un homme assassiné a été découvert dans les toilettes. Il ressemble étrangement à Pietr.
La suite est à lire sur le blog d’Argali


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :