Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

​LA ROCHE ´N ROLL
By Sam 
 
Ça roule pour le jeune et dynamique festival international du film de La Roche sur Yon (Vendée). C’est maintenant et ça va déménager pendant une semaine, jusqu’à dimanche.
 
Sam avait déjà évoqué cette manifestation à la fois éclectique, populaire et exigeante sur le plan de la qualité - c’était notre bonne surprise de l’an dernier, c’est en passe de devenir un de nos rendez-vous incontournables.
 
Le FI de La Roche, c’est plus de 70 films en première française répartis en diverses sections: Internationale, Nouvelles Vagues, cinéma de genre, Perspectives, sans compter des cartes blanches, focus et rencontres avec des invités certes prestigieux mais surtout des artistes passionnants. Cette année: Mia Hansen Love, Karin Viard dont on pourra revoir un certain nombre de films (dont le Fourbi  de Tanner), Ethan Hawke venu tout spécialement des Etats-Unis pour présenter Blaze son nouveau long métrage en tant que réalisateur.
Ne manquez pas non plus Valeria Bruni Tedeschi et la rencontre avec Anna Karina.
Enfin, nous avions rendu compte cet été de Au poste! le huis clos polardo-comique de Quentin Dupieux, eh bien cette fois, c’est Dupieux qui sera sur le gril pour une master class avec le public, qui promet de ne pas être triste. 
 
Bien entendu, cette édition 2018 nous intéresse tout spécialement car elle s’annonce riche en films allant du sombre au noir: par exemple Animal d’Armando Bo ( le scénariste de Birdman), Les Veuves de Steve Mc Queen ( celui qui n’est pas mort), Cutterhead de Rasmus Kloster Bro ( un huis clos dans le métro de Copenhague), Profile ( un techno film expérimental en anglais sans sous-titres - aïe!- mais aussi un thriller hors du commun), Suspiria ( un hommage au giallo de Dario Argento), The Innocent de Simon Jacquemet ( qui baigne dans une atmosphère noire et pose des questions morales qui ne sont pas sans lien avec notre littérature préférée), L’Heure de la sortie, un thriller en prise directe avec le monde contemporain, de Sébastien Marnier qui signe un autre film noir après Irréprochable. Notons enfin Friday’s Child de A.J. Edwards ( produit par Gus Van Sant, le film est une œuvre poignante sur un jeune qui quitte sa famille d’accueil mais sera irrémédiablement rattrapé par le destin) et Assassination Nation  (tout un programme!) de Sam Levinson, un thriller sanglant assorti d’une fable satirique puissante sur l’univers des réseaux sociaux. 
Cerise sur le gâteau : la possibilité de voir sur grand écran First Reformed de Paul Schrader. Ce n’est pas un polar mais Schrader est le mythique scénariste de Taxi Driver et un grand théoricien du film noir. 
 
Sam ne vous dit donc pas Au poste! mais Au cinéma! Et c’est à La Roche sur Yon, bien sûr. 
 
                                                                                                                               Pcc  JG
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article