Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

 

Hervé Delouche nous l’avait recommandé : lisez René Belleto. C’est fait.

 

 

 En voiture, j’écoute Albeni. Chez les Tombsthay, je vais devenir le prof de musique de la fille de Viviane et chez moi, je joue tout seul de la guitare.
  J’ai la cote avec deux dames, Julia et Edwige “laquelle sera l’objet de mon choix.”
  Le chemin est court, elles sont voisines. Après Kim Novak et Kirk Douglas, je rentre chez moi.
  Un méchant me pique mon fric et un certain Forrest, tueur de son état, me sauve la mise. C’est un vrai ou un faux ? Aurphet se pose la question. On fait copain copain et je déménage. Dans la boîte à lettres, une cassette aux images édifiantes et dangereuses.
  Aurphet a peur d’avoir peur et Forrest est bien utile.
  Avec Julia, c’est le sexe, avec Edwige c’est le cognac, et ma foi Viviane avec ses jeans trop serrés........
  Forrest me donne le nom de celui qu’il doit exécuter, l’information est surprenante.
  Et comme toute affaire merdeuse, des coups de feu touchent leurs cibles.
  La raison est-elle La Boussole de Santa–Maria, objet rare et maléfique datant de Christophe Colomb ?
  Voilà que les nouveaux amis se prennent la tête comme s’ils se connaissaient depuis 20 ans. Le mieux, c’est le changement d’identité, prendre une nouvelle femme dans sa vie et de prendre l’avion.
 
  Trois femmes, deux hommes, un revolver, une jeunesse en ruine, une boussole qui perd le nord, des cendres qui ne savent rien à jamais.
 
  Sur la terre comme au ciel ; René Belleto ; Folio, Octobre 2017.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article