Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

France- Colombie 8.
     La journée, c’est à six heures trente du matin et dans les cinq minutes qui suivent c’est moins poétique ; explosion de fistules, chiotte unique pour huit personnes, le chien, les deux chats qui continuent leur sommeil réparateur.
   La sonnette retentit et “Personne” n’est dupe.
   Gus est absent et dans sa chambre, ça sent la fumette. Gus a depuis quelques années les mains qui collent et les flics lui collent au cul. Qu’est-ce qu’il a encore inventé ??
   Tous d’être convoqués à la maison poulaga. Pour la mère Adélaïde, c’est un premier cours de théâtre. Comédie ou tragédie ? Gus se transforme en A4, 1500 exemplaires.
   Mais qui donc raconte cette histoire ? C’est moi Rose spécialiste en urètre et en uretère.
   Un stage en morphine et quelques émois familiaux.
   Pour bien finir, elle se met la police dans la poche. Horizontale.
   Adélaïde transforme le commissariat en cirque Gus. Ses idées anarchistes font du bruit.
   Est-ce la bonne solution pour libérer Gus ?
  Au dessus de “Personne il y a le “Gardien de Bœuf”, c’est lui le patron. Chez les flics oui, mais plus haut ? Le numéro onze de la famille pue. Le pire c’est que ça se passe chez Rose.
 
 
   Famille, je vous hais. Pas cette fois. Pourtant, il y a de quoi faire. Une anarchiste, un clerc de notaire en examen, un gardé à vue, une amoureuse de flic, un chien à la prostate défaillante et deux chats hautains et méprisants.
   Dans la famille, trois adoptés qui viennent de loin. Tous à leurs occupations, ils tiennent bon.
 
   Salut à toi mon frère ; Marin Ledun ; Gallimard, Série Noire, Avril 2018.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article