Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Photos, Facebook Polar'Encontre

Photos, Facebook Polar'Encontre

Photo François Braud (cf. infra)

Photo François Braud (cf. infra)

Depuis hier, la liste sert de réceptacle à tous ceux qui veulent rendre hommage à Claude...

Voici les premiers reçus

 

 

 

Pierre Faverolle a  fait passer ce message de Richard Contin (l'homme aux balais d'or, ou le Concierge masqué), diffusé sur Facebook :

Richard Contin est avec Claude Mesplède.
10 h · 
 

Je suis très triste je viens d'apprendre le décès de mon ami Claude Mesplède😔
Qui venait de recevoir un Balai D'honneur
Je suis anéanti par cette nouvelle
Un grand monsieur nous a quitté
Toute mes condoléances à toute sa famille
Et tout mon réconfort à Ida Mesplède

La dernière fois qu'il m'avait écrit :

« Cher Richard, chers amis jurés,
C’est un plaisir pour moi de vous écrire pour vous remercier de m’avoir attribué le balai d’or d’honneur 2018. Je connaissais déjà les balais pour en avoir remis un à mon ami irlandais Sam Millar, mais je n’avais jamais imaginé que j’en recevrai un bientôt.
Je félicite tous les gagnants en particulier mon ami Maxime GILLIO dont je vante partout les talents culinaires.
Tout d’abord si je ne suis pas parmi vous je le regrette mais outre le fait que dans un mois, j’aurai 80 ans, je souffre de la maladie de Parkinson depuis dix-sept ans, et depuis plus longtemps encore d’une artérite (artères des jambes bouchées) avec en prime la prostate en bandoulière et quelques autres désagréments, chaque déplacement me coûte ennuis et douleurs.
Même si j’ai un ego de la grosseur d’un grain de riz basmati je me sens obligé de vous raconter une partie de mon existence d’autant que j’ai lu dans Marianne, numéro spécial de l’an dernier une déclaration de Nicolas Mathieu qui vient d’avoir le prix Goncourt . Il disait:  « Les blogueurs et les blogueuses polar sont les fils et les filles légitimes de Claude Mesplède. »
Si cela est vrai il me semble nécessaire de vous raconter donc une partie de mon vécu j’ai commencé à lire à l’âge de six ans non pas les trucs du club des cinq, non, je lisais la comtesse de Ségur, Jean qui rit et Jean qui ,les petites filles modèles
Puis vers 10-11 ans j’ai attaqué des gros volumes les aventures des héros grecs et romains Achille Ulysse, etc. puis j’ai attaqué des livres policier dont ma mère était friande. Mon père qui était professeur de lettres n’aimait pas le polar mais par contre, dans sa bibliothèque je lui empruntais Flaubert, Maupassant et je me régalais.
À cette époque le polar tout comme la bédé et la SF étaient considérés comme des mauvais genre
On vous disait ne lis pas ça tu perds ton temps je trouve que je n’ai pas perdu mon temps.

J’ai donc toujours été réticent à l’encontre des censeurs chargés de nous dire ce qui était bon ou pas bon à lire À 14 ans en classe de seconde je me suis fait confisquer Malheur aux barbus de Pierre Dac et Francis Blanche ainsi qu’un roman de James Harley Chase. J’ai enragé car je n’avais pas beaucoup de sous et j’ai maudit le connard qui m’a confisqué des livres sans aucune raison et j’ai continué toute ma vie durant a lire du polar à me régaler de le faire connaître aujourd’hui
C’était ainsi qu’à l’issue d’une conférence deux grands gaillards une quarantaines d’années m’attendent à la sortie pour me dire « Vous nous avez décomplexées jusque-la on se cachait. pour lire du polar ».
Un autre ajouta: « Quand je suis dans le métro à Paris je couvre mes polars de papier kraft pour pas qu’on voie ce que je lis » Ces phénomènes ont disparu du moins je le pense dans cette forme mais il reste des censeurs qui parlent de ce qu’ils ne connaissent pas parce que comme ils estiment que c’est pas une bonne littérature, ils ne la lisent pas.
Encore merci à tous et continuez à agir pour le polar car lire du polar rend moins con.

Merci a toi Claude tu sera toujours dans mon cœur.

 

Richard

 

49089393_10213065741066669_7467269177783353344_n.jpg

Patrice Lebrun
Date: jeu. 27 déc. 2018 à 19:10
Subject: LE Mesplède

   DSCF2091

    Photo 1   Lalie Walker.  Ida Mesplède, Claude Mesplède.

   DSCF2130

  Photo 2    Thomas H. Cook, Claude Mesplède,  Deon Meyer.

      LE MESPLEDE.

    Nous avons tous dans nos bibliothèques et sur nos bureaux l’orthographe française en quelques milliers de mots et presque tous sont appelés “petits”.

  Il a aussi les dictionnaires professionnels bien nombreux et bien utiles.

 “ Le dictionnaire des littératures policières”, lui est en deux volumes, invention de Claude Mesplède et de quelques amis polardeux.

  Les dédicaces font bien chaud au cœur venant de la part de celui qui sans doute était LE spécialiste du polar.

  Je l’ai vu en ce mois d’octobre 2018, et je vous envoie deux photos.

  Ne pas oublier” 30 ans d’écrits sur le polar” et les très nombreux mails pour 813 et autres articles par centaines des plus utiles. On ne peut que l’appeler LE MESPLEDE.

 

------------------------

: François Braud
Date: jeu. 27 déc. 2018 à 20:35
Subject: RE: LE Mesplède

 
 

Quelques mots… (cf lien ci-dessous)

Slainte !

FB

 
 
--------------------------------------
From: laurent.greusard
Date: jeu. 27 déc. 2018 à 20:50
Subject: Re: Claude
 
j'ai eu le plaisir de travailler pour Claude à l'occasion du dictionnaire des littératures policières et on s'amusait une fois par an à se souhaiter un bon anniversaire car j'avais eu le mauvais gout de naitre le même jour que lui. Son dernier texte sur mai 68 montrait quel homme il était.
Chapeau bas
laurent 793

​D​e : Frédéric Prilleux
Envoyé : jeudi 27 décembre 2018 10:37
À :
Objet : Re: Très mauvaise nouvelle

 

Bonjour tout le monde

Oui... Triste triste nouvelle.

Je crois qu'on a tous du mal à trouver les mots, ce matin.

 

Bises à vous

 

Fred

 

Frédéric PRILLEUX
Mon blog sur la BD polar : 
http://bedepolar.blogspot.com/
... Et celui sur mon grand-père boxeur http://battlingmarcel.blogspot.fr/
​----------------------------------

 

Catherine Berthier 226
Date: ven. 28 déc. 2018 à 01:16
Subject: Ce soir je n’aime pas le noir

​​Ce soir la nuit ne m’apporte aucun repos, la musique aucun réconfort et je renonce à lire la moindre ligne.
Dans ta chambre, juste à côté, ta guitare reste silencieuse, délaissée, abandonnée, comme nous le sommes tous.
Sur ta table de travail des piles de livres, de photocopies, et un carré de papier noirci de quelques lignes griffonnées. Les dernières...
Tu n’es plus là mais tu emplis tout l’espace.
Nos pensées ne sont que pour toi, nos lèvres ne parlent que de toi. Le cœur écrasé par le chagrin on évoque tout ce que tu nous as donné, on lève notre verre en ton honneur et on rit (un peu) au souvenir de tes bons mots et de tes fausses notes.
Aujourd’hui nous avons tous été victimes d’un cambriolage, d’un hold-up dont personne ne mesure encore le préjudice.

CAT226

------------------------------

​Fr​om: Roland SADAUNE
Date: ven. 28 déc. 2018 à 10:02
Subject: L'ami Claude M.

Bonjour Boris, quelle triste nouvelle. Claude m'a beaucoup aidé en Polardie, sans le savoir.

Mon hommage se trouve dans les deux PJ. Une création 2009, à la demande de son frère Pierre-Alain, à l'occasion de son anniversaire.

Et son portrait dans Facteurs d'Ombres 2013, livre bénéficiant d'une préface de Claude.

Terriblement triste. Amitiés, RSadaune90.

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Claude Mesplède, anniversaire 2009

​------------------------------------------------

From: Serge Breton
Date: ven. 28 déc. 2018 à 01:21
Subject: Mort d'un ami
 
  ... Oui, Claude est parti rejoindre Robin Cook, James Crumley, Harry Crews et tant d'autres qu'il a contribué à faire connaître et aimer... J'imagine les belles retrouvailles, tout là-haut, les embrassades sonores et fraternelles, le bruit des grandes claques dans le dos aussitôt suivi par celui du tire-bouchon, tous les chants qui vont être entonnés...

Il y a très peu de temps, bien sûr sans savoir que ce serait la dernière, j'ai passé (une fois de plus) une super journée avec lui. Humainement et intellectuellement riche, comme d’habitude. On a notamment planifié les sorties 2019 de "Double Noir", cette nouvelle aventure éditoriale qui lui tenait tant à cœur, dont nous étions beaucoup à comprendre que ce serait sa dernière...

 Lisle Noir 2019 se préparait pour une part dans son dos (enfin, on faisait mine d'ignorer le regard pétillant et le demi sourire narquois de celui qui n'est pas dupe...), avec plein de surprises pour fêter ses 80 ans. Mais tu seras bien présent à cette édition, mon Claude, si tu crois que tu vas t'en tirer comme cela...
 Oui, le temps viendra pour évoquer l'historien studieux, l'exégète malicieux, le théoricien avisé du polar, le défendeur indéfectible de "813" et de nos causes littéraires... Oui, pour l'instant, pleurons l'ami, l'homme, l'humaniste au cœur gros comme ça, qui a su rester droit et digne sous les assauts de la maladie...
 Émouvant témoignage sur le blog de son ami et complice Claude Le Nocher (cf.
lien infra)
 Et comme, pour Claude, tout est d'abord littérature et que lire du polar rend moins con, une petite citation:
 "Je rejoins ma voiture et m'installe au volant... Machinalement je mets en route... Je tourne une rue, une autre... Je déclenche l'essuie-glace, mais ma vue reste brouillée... Y'a maldonne, les mecs...Ça n'est pas sur le pare-brise qu'il pleut!" (San-Antonio - A tue... et a toi - Fleuve Noir - 1956).
 Ce mercredi après-midi, j'ai pris ma petite auto (faut bien remplir le frigo de temps en temps...), et c'est exactement ce qu'il m'est arrivé...
 
Serge 31*
 
 
 Serge BRETON
 26 Rue Paillas
 31620 CASTELNAU D'ESTRETEFONDS
 06 52 80 16 84
----------------------------------
From: François Guérif
Date: ven. 28 déc. 2018 à 10:20
Subject: Fwd: Claude Mesplede
Il n'y a pas qu'en France que Claude laisse un vide terrible.Preuve,s'il en était besoin, que le polar mondial est orphelin.

 
From: John Harvey
Date: jeu. 27 déc. 2018 à 11:02
Subject: Claude Mesplede
To: Francois Guerif


Francois ....

So sorry to hear of Claude’s death. He was a lovely, supportive man
who carried his erudition lightly. You must be very upset,I know you
were close.

Best wishes ...
John

John Harvey
37 Oakford Road, London  NW5 1AJ
www.mellotone.co.uk    Some Days You Do, My blog about writers & writing, movies, art, music et cetera is at www.straight75nochaser.wordpress.com
-----------------------------​
From: Daniel Orsini
Date: ven. 28 déc. 2018 à 11:52
Subject: Claude Mesplède
 
Après Maurice Lebrun c'est au tour de Claude décidément 813 se trouve
encore en deuil de ses pères.
Tristesse pour la fin de l'année.
Condoléances à sa famille.
Daniel 481*
------------------------------
From: Polar Saillans
Date: ven. 28 déc. 2018 à 12:20
Subject: Claude Mesplède

Grâce à 813, Claude était venu nous éclairer, pour fêter, avec Anguille sous Roche à Saillans , les 50 ans de la Série Noire.
Une belle rencontre avec un être attachant qui nous a laissé de beaux  souvenirs.
Amicales pensées à Ida et à ses proches.

Bien cher Claude...
Bien cher Claude...
---------------------------------------
From: marie-christine réthoret
Date: ven. 28 déc. 2018 à 12:30
Subject: Claude

 
 
Chers amis
 
Dans une vie, on ne rencontre que très rarement des hommes tels que lui, ouvert et proche des autres, travaillant sans relâche pour donner le meilleur.
J'avais fini par croire qu'on en ferait un centenaire tant son énergie et sa combativité étaient admirables. Sa dernière initiative, les recueils de nouvelles Double noir, en est un exemple.
Combien de fois, en voyant mes questions sur la liste, il m'a adressé des documents, des textes, des pistes à suivre avec son style si enveloppant et fluide.
Sa voix amusée et taquine, avec ce soupçon d'accès du sud, nous transmettait toute la connaissance encyclopédique de sa mémoire, qu'il travaillait chaque jour.
 
Il avait ce don rarissime de rendre celui avec qui il discutait plus intelligent et digne d'intérêt.
C'est Claude qui m'a conseillée et encouragée à faire parti du CA de 813.
C'est en écoutant Claude que mon projet de faire se rencontrer les ziens une fois par mois à Lyon  est né.
Et c'est encore Claude qui est venu me soutenir pour la première réunion 813 à Lyon, aux Vengeances tardives. Il est venu de Toulouse parrainer cette initiative.
 
Aujourd'hui, je pense à Ida, qui l'a si bien entouré pendant ces longues années de maladie.
Sa peine doit être immense.
 
 
Nous avons perdu un homme d'exception.
Bien à vous
 
Marie-Christine
Lyon n°124
​----------------------------
From: paco.touzet via 813ziens <813ziens@googlegroups.com>
Date: ven. 28 déc. 2018 à 12:56
Subject:
To: <813ziens+owners@googlegroups.com>
 
 
From: Jean-Paul Guéry
Date: sam. 29 déc. 2018 à 12:57
Subject: Claude

Bonjour Boris,

Tu trouveras ci-joints deux dessins de notre illustrateur Historique Gérard Berthelot qui rend hommage à sa façon à Claude…

Tu imagines ma peine quand j’ai appris cette triste nouvelle. Claude  était  le compagnon de la première heure de l’aventure Tête en Noir avec Michel Amelin et Gérard Berthelot. Il m’avait également embarqué dans son aventure « les années Série Noire » en 5 tomes pour rédiger des notules et j’avais été très touché de cette marque de confiance… Nous nous sommes rencontrés plusieurs fois et j’avais même fait une halte chez lui avec mes trois enfants qui étaient très jeunes à l’époque. Aujourd’hui, tous se rappellent encore cette visite chez cet homme si gentil, si accueillant.

La Tête en Noir lui rendra hommage dans le prochain numéro qui paraîtra début janvier…

Amitiés

Jean-Paul

Bien cher Claude...
Bien cher Claude...
 

Pierre Schuller a écrit : « J'ai appris hier la disparition de Claude Mesplède. Claude était le  Larousse" du roman policier, l'encyclopédiste de ce genre littéraire parfois méprisé, alors que des auteurs comme Gaston Leroux, Maurice Leblanc, Simenon, Frédéric Dard (pour ne citer que qq disparus parmi les francophones) ou A. Conan-Doyle, A. Christie, D. Hammett, R. Chandler, C. Himes et M. Vazquez Montalban (pour les étrangers) lui ont donné ses lettres de noblesse. Toute la vie de Claude a été consacrée à promouvoir le roman policier, reflet de notre société. Nous partagions, outre un commun passé militant syndical et politique, une passion pour Brassens et pour l'Espagne. En 2008, dans le cadre du Salon du roman policier Polar'Encontre, dont je suis l'un des organisateurs, nous lui avions décerné le Prix Calibre 47 pour son Dictionnaire des Littératures Policières. Repose en paix, ami et camarade... »

Pour conclure, une photo de famille à Lamballe en 2015 : Claude au milieu de sa famille du polar.

Photo 1 - festival de lamballe ; photo 2 - Jacques Lerognon
Photo 1 - festival de lamballe ; photo 2 - Jacques Lerognon

Photo 1 - festival de lamballe ; photo 2 - Jacques Lerognon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alain ECK 30/12/2018 11:42

journaliste à FR3 Toulouse dans les années 80, je lui ai fait faire sa première ITW télévisée pour la sortie du Voyage au bout de la Noire (on doit la retrouver à l'ina). Souvenir inoubliable d'un homme inoubliable.

blog813 30/12/2018 16:55

Corinne Naidet a proposé aux membres de 813 (et au autres ) qui la souhaiteraient de lui faire parvenir un texte hommage et une photo (un texte + image serait publié par jour pendant un mois pour donner lieu ensuite à un album).
Si le cœur vous en dit, envoyez votre texte et votre image (même courriel) ; je lui ferai suivre.