Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Dandy fait un carton.

    Richard Krawiec se fait rare puisque il n’existe que deux romans traduit. Voila le deuxième ou plutôt le premier.

    Le soir, au Wrangler Club, c’est combat de catch dans une fosse à Jell. O. Le premier, c’est pour les dames. Sin City Srapper gagne et en profite pour arracher la tenue de Massacre Mama.
   Artie crie avec les autres et finit sa bière. Dans la rue, ce n’est plus Massacre Mama mais Jolene . Elle lui raconte sa vie, le catch dans les bars pour quelques dollars et le petit Dandy dont le père a jeté Jolene dans la rue façon sac poubelle.
   Maintenant c’est Artie qui s’installe. Elle veut bien. Tous les deux prennent de mauvaises habitudes.
   Dandy reste de bonne humeur. C’est lui qui va changer leurs vies. Jolene le dit à Artie “T’es un voleur, non”, répond-t-il, “ je suis un cambrioleur”.
   Il ne se passe pas cinq minutes sans prise de tête, ça va jusqu’aux baffes et Dandy est mis dans la pièce d’à côté. Pour Jolene, Artie est un désastre, il sera lui aussi de passage.
   Le frigo est vide, Dandy dort dans un carton, et les billets de vingt dollars ne tombent pas du ciel.
   Artie perd la mémoire. Elle est seule et ne peut rien n’y faire. Le reste de la bouteille de whisky est bien utile. Et ça dérape. C’est hard, c’est drôle, et tragique. Dandy est toujours dans son carton.
   Artie est chez sa mère, l’ambiance est quelque peu agitée. Jolene cherche du travail à longueur de journée. A force d’arpenter les trottoirs, la question arrive : “C”est combien ?”
   Le couple incertain se retrouve et entre eux Dandy. Le Dandy fait bien son travail, c’est lui le patron. Tous les deux le disent “ On est bidon et on va nulle part.”
   Un seule chose les réconforte, la couverture dans laquelle ils se cachent pour toujours. Pour toujours ils en doutent...
 
   Le héros de ce roman c’est Dandy, il ne dira pas un mot, ne fera pas un pas et pas   de sympathie pour les deux qui s’engueulent à longueur de journée pour le reste, c’est le dessous des couvertures.
   Dandy “l’homme” en carton qui est seul souvent seul. Va- t-il les rapprocher ou les jeter chacun dans leur coin ?
 
   Dandy ; Richard Krawiec ; Ed. Tusitala, octobre 2013.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article