Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Thomas a lu un roman "Noir et sauvage"

Le Fruit de mes entrailles, Cédric Cham, Jigal

 

« Noir et sauvage », dit la couverture. On pourrait aussi ajouter âpre, sec, dégraissé,  nerveux, bref, du noir à l¹estomac évoquant le meilleur de Karine Giebel (celle de « Meurtre pour rédemption »).

Une référence pas innocente : à travers cette histoire de truand en cavale poursuivi par une femme-flic condamnée par la médecine transparaît en filigrane le thème de la rédemption, récurrent chez Giebel (mais sans sa violence parfois excessive).

Il y a aussi cette façon de transcender des personnages qui pourraient être de simples clichés comme la prostituée au grand cœur que le hasard met sur la route de Vrinks le truand, évadé (peut-être un peu facilement) pour résoudre le mystère entourant la mort de sa fille pour qui il a été un père bien absent.

Le tout se clôturant par une plongée dans l¹horreur à faire froid dans le dos, rappelant une autre œuvre (mais dire laquelle serait déflorer), mais qui ménage tout de même une lueur d¹espoir.

 

Auteur sous influence ? Non, car l¹auteur a tout de même assez de patte pour transcender cette filiation assez évidente.

 

Noir et sauvage : tout ce qu¹on aime chez les auteurs Jigal.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article