Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

BILIPO d'été

Informations pratiques et horaires

Pendant la période estivale, afin de travailler sur ses collections, la BiLiPo ferme et vous accueillera à la rentrée, le mardi 10 septembre, à partir de 14h.

 

Bonnes vacances à toutes et tous !

Suivez nous sur Facebook

En attendant :

La BiLiPo autrement

Des mots croisés dans la revue Détective

Du 15 novembre 1928 au 3 janvier 1929, Détective publie huit grilles de mots croisés suivies de leurs solutions dans les prochains numéros. Seule la dernière est signée A. Bengué, patronyme qui n’apparaît plus jamais dans le magazine.

Les grilles en question sont remarquables par le dessin que forment les cases noires : il s’agit successivement du nom de l’hebdomadaire, de l’expression « mots croisés », d’une tête masquée, d’un policier poursuivant un voleur, d’un homme à pipe, d’un pistolet automatique, d’une porte de prison et d’un couteau à virole.

Dans l’état actuel des connaissances, il est impossible de déterminer qui est l’auteur de ces grilles. Des questions se posent. Détective, en les publiant, fait-il preuve d’un sens de l’innovation ou se range-t-il à une pratique commune dans la presse des années de l’entre-deux-guerres ? Ou faut-il y voir le positionnement du journal de faits divers sensationnaliste rédigé par un groupe d’écrivains ?

 

 

Cycle « Explorateurs, exploratrices »,

De mai à août 2019 dans les bibliothèques de Paris

Un livre : Le cartographe des Indes boréales

Olivier Truc explore l’Europe du XVIIe

 

Avec ce roman paru en mars 2019 aux éditions Métailié, Olivier Truc embarque le lecteur dans une étourdissante traversée dans l’Europe du XVIIe siècle.

Son personnage d’Izko – un jeune basque, fils d’un harponneur de baleine – évolue au gré de son exploration du continent européen, depuis le Portugal jusqu’aux terres du Grand Nord, ces terres boréales où les Suédois ont choisi d’établir leur souveraineté. Au fil des pages, il devient espion de Richelieu, après avoir étudié la cartographie à Lisbonne et à Stockholm.

Pour construire ce roman d’aventures qui mêle l’histoire et l’espionnage, Olivier Truc a entrepris de nombreuses recherches dans les archives, les musées, les bibliothèques, auprès des historiens et des cartographes.

 Un ebook enrichi est également disponible pour permettre de voyager et de suivre les déplacements d’Izko. Des cartes et des illustrations d’époque sont introduites au fil de cette version numérique afin de retranscrire l’ambiance du périple.

 Une nouvelle fois, Olivier Truc entraîne le lecteur à travers l’histoire du peuple lapon, après la trilogie à succès de la police des rennes : Le Dernier Lapon (Métailié, 2012), Le Détroit du loup (Métailié, 2014) et La Montagne rouge (Métailié, 2016).

 Pour aller plus loin

Biographie de l’auteur et résumé du Cartographe des Indes boréales sur le site des éditions Métailié

 Le Cartographe des Indes boréales d'Olivier Truc : l'ebook enrichi d'un voyage, de Clément Solym sur le site ActuaLitté [article en ligne]

Olivier Truc, Le cartographe des Indes boréales, de Michèle Vignaux sur le blog Les Cafés Géographiques [article en ligne]

Une conférence : Peuples du monde, mondialité des imaginaires

         

 

Rencontre du 31 mars 2019 au festival Quais du Polar, présentée par Michel Abescat, avec les auteurs Mo Malø, Éric Plamondon, Gilles Stassart et Olivier Truc.

 

 

Dans notre univers de la globalisation, le polar ethnologique nous éclaire sur ces peuples
de résistants dont l’attachement profond à leurs terres et leurs coutumes demeure intact.

(source Quais du Polar)

 

Une collection : Asphalte noir

une invitation à la déambulation urbaine

 

La collection Asphalte noir, aux éditions Asphalte, lancée en 2010 avec Paris noir, repose sur un concept simple : des recueils de nouvelles noires inédites où chaque nouvelle met en scène un quartier ou un lieu emblématique d’une ville. Grands noms de la littérature policière noire et jeunes auteurs se côtoient dans ces recueils et tous mettent leur plume au service de la petite musique d’un lieu qu’ils aiment.

 Une carte en début de volume permet de considérer ces livres comme de véritables guides de voyages alternatifs, loin des images cartes postales, et de s’immerger dans la ville.

 Des playlists avec des morceaux sélectionnés par les contributeurs du recueil sont proposés. Une chanson idéale fournie par l’auteur accompagne chaque texte pour capter au mieux l’atmosphère de la nouvelle.

 Ces recueils sont à retrouver dans les collections de la BiLiPo et sur le catalogue des bibliothèques spécialisées.

 

Un auteur : Ian Manook

une écriture nomade

Né en 1949, Patrick Manoukian est un journaliste, éditeur et écrivain français. Il a écrit sous les pseudonymes de Manook, Ian Manook, Roy Braverman et Paul Eyghar. Il est aussi un grand voyageur. Dès l’âge de 16 ans, il parcourt les États-unis et le Canada pendant deux ans, puis il étudie le droit et le journalisme avant de repartir en Islande, quatorze mois au Belize et treize mois au Brésil.

 

Ses récits sont empreints de ses nombreux voyages. Son premier roman policier Yeruldelgger (2013, Prix SNCF et Prix des lecteurs Quais du polar) se déroule en Mongolie, tout comme Les temps sauvages (2015) et La mort nomade (2016) qui concluent cette trilogie consacrée à la brigade des steppes. L’intrigue de Mato Grosso (2017) se passe au Brésil, tandis que Heimaey (2018) plante son décor sur l’île islandaise éponyme.

 

Pour aller plus loin

 Yeruldelgger, la trilogie mongole. Entretien avec Ian Manook, Isabelle Monnart, site Shorthand social [article en ligne]

 Dossier biographique à consulter sur place à la BiLiPo et les romans policiers de Ian Manook à retrouver dans le catalogue des bibliothèques spécialisées.

 

 

Signature de Ian Manook dans le livre d’or

lors de sa venue à la BiLiPo le 28 novembre 2014.

Retour sur la rencontre du mois de juin

Le samedi 15 juin, une journée d’étude consacrée à la critique policière

a réuni des membres du réseau InterCriPol à la BiLiPo

et s’est conclue par un atelier de contre-enquête.

 

 

 

 

 

 

Crédits photographiques : logo © Facebook – Tous les logos sont © des institutions qu’ils représentent- Les couvertures de livres sont reproduites avec l’aimable autorisation d’Electre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article