Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

PROJET ORLOFF du polar d'espionnage sur France Culture

Une info très détaillée communiquée par Black Jack

Je fais suivre une info de France Culture qui va consacrer un feuilleton   à une série d'espionnage.
A vos Cassettes (numériques)
 
have Fun
 
Black Jack
 
 

Projet Orloff

Le nouveau podcast original de fiction de France Culture

Dès le 23 septembre sur franceculture.fr

 

Une série d'espionnage au cœur des services secrets français des années 80 

Une française infiltrée dans un centre de recherches aéronautiques américain, un journaliste de L’Huma qui se lance dans une enquête sur la mort de son père pendant la guerre d’Algérie, des ambassades sur écoute, une course-poursuite de Londres à Genève, le mariage de Lady Di… Une histoire d’espionnage haletante, où des personnages et des situations fictifs se déploient dans la chronologie bien réelle du début des années 1980, quand les rapports Est-Ouest étaient encore dominés par la guerre froide…

 

France Culture et la SACD lancent la 5e série feuilletonnante en 11 épisodes Projet Orloff de Tanguy Blum, Christian Brugerolle et Antoine Piombino, réalisée par Pascal Deux, avec notamment dans les rôles principaux Pierre Deladonchamps, Lou de Laâge, Feodor Atkine et Robinson Stevenin et une musique originale de Krishna Lévy.

 

 

Disponible à partir du 23 septembre sur franceculture.fr et sur toutes les plateformes dédiées. A écouter de préférence au casque !

Projet Orloff (les 11 épisodes)

Mai 1981, François Mitterrand est élu Président de la République. Le SDECE (service de renseignement extérieur français de l’époque qui deviendra la DGSE en 1982) passe alors sous pavillon socialiste, et Matthieu Fouché, son nouveau directeur, est chargé d’y mettre de l’ordre. A peine a-t-il pris son poste, qu’Hector Créange, l’agent de liaison de la principale source de renseignements soviétique, nom de code Orloff, disparaît.

 

ÉPISODE 1 L’ALTERNANCE DEMOCRATIQUE | | Nous sommes le 21 mai 1981, François Mitterrand arrive au pouvoir et Mathieu Fouché prend la tête des services secrets. Au même moment, Hector Créange, diplomate français en Autriche, reçoit un mystérieux coup de fil…

 

ÉPISODE 2 LE PROTOCOLE COLBERT | Mathieu Fouché entend reprendre en main le SDECE mais la résistance est forte au sein du service. De l’autre côté de l’Atlantique, l'ingénieur Jeanne Evans se voit confier une mission des plus risquées…

 

ÉPISODE 3 L’ENVOL DU FAUCON | Le journaliste Karim Mekhloufi rédige un article sur les exactions de l'armée française pendant la guerre d'Algérie et tente de rencontrer Hector Créange à Vienne. Au siège du SDECE, Mathieu Fouché cherche à entrer en contact avec Orloff, une source russe, tandis qu’aux USA Jeanne Evans s’est lancée dans sa périlleuse mission.

 

ÉPISODE 4 UNE PIERRE DANS LE JARDIN PRESIDENTIEL | Hector Créange devient l’homme à abattre pour l’Élysée tout comme pour Karim Mekhloufi. Loin de Paris, Jeanne Evans est en route pour retrouver son père à Ghardaïa…

 

ÉPISODE 5 DES AMERICAINS A PARIS | Karim Mekhloufi progresse dans son enquête tandis que celle du SDECE piétine : Orloff est injoignable et Hector Créange demeure insaisissable. Mathieu Fouché apprend que la CIA est à la recherche de Jeanne Evans.

 

ÉPISODE 6 ONE IN A MILLION | Qui est vraiment Jeanne Evans ? Et qui se cache derrière Orloff ? Alors que Fouché tente de reprendre la main, Karim Mekhloufi arrive à l’hôtel des Dunes…

 

ÉPISODE 7 LA TRAQUE | Le SDECE resserre l’étau autour d’Hector Créange. A l’hôtel des Dunes, Jeanne Evans et Karim Mekhloufi font connaissance…

 

ÉPISODE 8 L’HOTEL DES DUNES | Alors qu’à Paris l’Élysée semble vouloir calmer le jeu, l’hôtel des Dunes est le théâtre d’improbables événements.

 

ÉPISODE 9 LES NEGOCIATIONS | Comment sauver Jeanne Evans ? Que ce soit avec Alger ou avec le gouvernement français, les négociations sont âpres.

 

ÉPISODE 10 LA VISITE OFFICIELLE | Nous sommes le 1er décembre 1981 : François Mitterrand est en visite officielle à Alger. Ce même jour à Paris, Fouché déjeune avec le directeur de la DST qui va lui faire de grandes révélations…

 

ÉPISODE 11 UNE VISITE OFFICIEUSE | Le 14 juillet, alors que l’Élysée accueille les traditionnelles cérémonies, Jeanne Evans, sur le plateau d’Albion, reçoit une étrange visite…

 

NOTE D'INTENTION DES AUTEURS

Amateurs d’histoires d’espionnage et d’intrigues à tiroirs, nous avons eu l’envie d’inscrire Projet Orloff dans un contexte historique et géopolitique bien particulier : celui du renseignement du début des années 1980. La guerre froide est alors à son crépuscule, les services secrets soviétiques et occidentaux s’intoxiquent les uns les autres sur fond de « guerre des étoiles » et d’espionnage industriel, tandis qu’en France la gauche arrive au pouvoir au grand dam de ses alliés du bloc de l’Ouest. Ce changement politique crée des conflits de loyauté qui n’arrangent rien aux rivalités internes déjà existantes au sein du renseignement français. Cette période charnière, encore peu explorée par la fiction française, qui est aussi celle qui précède immédiatement notre enfance, a été le terreau fertile de notre imaginaire. Nous avons voulu la recréer aussi fidèlement que possible, en apportant un grand soin à la chronologie des faits tout en donnant toute sa place à la fiction.

Tanguy Blum, Christian Brugerolle et Antoine Piombino

 

 

NOTE D’INTENTION DU REALISATEUR

Passionné par la guerre froide et les romans d’espionnage, j’ai produit il y a quelques années un film sur l’écrivain anglais John Le Carré. Aussi quand j’ai lu les premières étapes d’écriture de Projet Orloff, j’ai été très intéressé par ce projet. Dès le départ, j’ai souhaité sortir des studios pour enregistrer cette fiction entièrement en décors naturels : travailler dans ces conditions avec les comédiens et l’équipe technique avec infiniment moins de moyens en termes de logistique et de nombre d’assistants qu’au cinéma dont je viens, permet de s’éloigner d’une zone de confort qui a parfois des effets lénifiants. Les bruits extérieurs indésirables, les imprévus logistiques, les problèmes sur le plateau, desquels nous serions préservés en studio, créent une tension, un petit quelque chose d’intranquille, qui me permet de travailler avec les comédiens dans une dynamique, une urgence qui me semble - et tout particulièrement pour cette histoire - très profitable à la tension du récit.

Pascal Deux

 

 

NOTE D’INTENTION DU COMPOSITEUR

La radio est un médium pour lequel j’aime beaucoup travailler. Si la musique est un élément important au cinéma, elle devient essentielle à la radio. Elle permet de façon très fine de faire suivre le cheminement intérieur, intime des personnages ; elle facilite les ellipses de temps ou de lieux ; en intervenant en contrepoint, elle permet de confirmer ou au contraire d’infirmer les propos que tiennent les personnages, de les nuancer, d’amener des degrés différents de perception de ces échanges, ce qui est beaucoup moins possible au cinéma par la présence de l’image. Avec Projet Orloff, un vrai projet d’espionnage, je voyais la possibilité de travailler sur les codes du genre, tout en les détournant et en évitant d’être redondant avec ce que vivaient les personnages. J’ai souhaité que la musique apporte une couleur sous-jacente aux dialogues qui permette de les entendre, de les percevoir autrement, de les entourer d’une part d’incertitude, de méfiance. En quelque sorte d’alerter l’air de rien l’auditeur en lui disant  « attention, ce que vous entendez n’est peut-être pas la vérité… ».

Krishna Lévy

 

 

Projet Orloff

De Tanguy Blum, Christian Brugerolle et Antoine Piombino

Réalisation  Pascal Deux

Musique originale  Krishna Lévy

Conseillère littéraire  Céline Geoffroy

Assistante à la réalisation  Laure Chastant

Montage, mixage  Antoine Viossat, Eric Boisset

Bruitage  Sophie Bissantz

 

Conseillère de programmes pour les Fictions  Blandine Masson

Administrateur des Fictions  Stéphane Spada

Production  Service des Fictions de France Culture

 

DISTRIBUTION
Jeanne Evans : Lou de Laâge
Hector Créange : Feodor Atkine
Mathieu Fouché : Pierre Deladonchamps
Colonel Morel : Robinson Stevenin
Karim Mekhloufi : Slimane Yefsah
Jacques Ricard : Jean-Luc Porraz
Luciole : Christophe Van de Velde
Femme à la cigarette : Anne Alvaro
Bernard Delaporte : Marc Prin
Philippe Boissieux : Scali Delpeyrat
Benoit Dosière : Marc Citti
Françoise Martineau : Emilie Gavois Kahn
Standardiste : Christina Crevillen
Ministre de la Défense : Hervé Furic
Ministre des Relations extérieures : Grégoire Oestermann
André Merville : Aurélien Recoing
Kathleen Wells : June Mc Grane
Chabane Mokhedem : Abbes Zahmani
Diplomate Vienne : Pierre Rochefort
Ibrahim : Mohamed Guellati
Younes : Redouane Behache
Interlocuteur anonyme : Dominic Gould
Interlocuteur anonyme St Paul et Haut-parleur Vol : Judith Jancso
Général Anouar : Azize Kabouche
Bobby Ray Inman : Joe Sheridan
John Frame : Kester Lovelace
Kostas Kyrgios : Alexandros Giannou
Smina Hadefi : Farida Ouchani
Agent écoute Domme #1 : Yan Tassin
Agent écoute Domme #2 : Norbert  Ferrer
Security Guard : David Stanley
Libraire Market : Serge O’Sullivan
Chef convoi : Gérald Maillet
Agent SDECE : Lionel Mur
Agent SDECE Londres : Yvon Martin
Banquier UBS : Laurent Besançon
Agent de change : Aurélie Youlia
Chauffeur Tagarins : Mathieu Rauchvarger
Serveur ambassade : Serge Noël
Hôtesse vol AF : Marik Renner
Sommelier : Fréderic Kontogom
Concierge : Rares Ienasoaie
Serveur Lasserre : Mohammed Guellati
Chef douane Alger : Kamel Abdeli
Agent douane : Ali Akika
Voix anonyme HP : Ian Mc Camy
Serveur train suisse : Olivier Cherki
Agent transport : Jérôme Chappatte
Voisin vol NY : Doug Rand
Voix off : Pauline Moulène

Et les voix de : Laurence Vaissière, Lyazid Khymoum, Assia Saci,Thomas Othello Pontier, Naomi Canard, Valérie Moinet, Werner Kolk , Wolfgang Pissors, Yvette Caldas, Sidonie Laurens, Christine Braconnier, Xavier Czapla, Bénédicte Mbemba, Quentin Barbosa, Valérie Moinet, Marie Verge, Mathieu Rauchvarger, Serge Noël, Béatrice Champanier.

BIOGRAPHIES DES AUTEURS

 

De gauche à droite : Tanguy Blum, Christian Brugerolle et Antoine Piombino

Tanguy Blum travaille à Radio France depuis onze ans. Il a été producteur adjoint des Matins de France Culture. Il a produit et animé les émissions Au shaker, pas à la cuillère et Chérie, j'ai rebooté le shaker sur France Inter, 20 ans et des poussières sur France Culture. Il anime actuellement l'émission Debattle sur Mouv'.

Christian Brugerolle dirige le service des relations internationales du Barreau de Paris, après une première carrière dans l’audiovisuel et un passage en politique. Il a co-écrit deux fictions radio pour l'émission Au fil de l'Histoire sur France Inter.

Antoine Piombino a co-créé le réseau de podcast indépendant Fréquence Moderne. Il a produit et réalisé le podcast Relire Tintin. Il est actuellement producteur, réalisateur et animateur de l'émission 2 heures de perdues, podcast cinéma. Il est également le présentateur d'une émission de télévision sur le cinéma sur Paramount Channel.

 

BIOGRAPHIE DU REALISATEUR 

Pascal Deux est réalisateur (cinéma et radio), scénariste, producteur et éditeur. Pascal Deux débute dans le cinéma sur Vivement Dimanche de François Truffaut comme assistant-réalisateur, et a notamment travaillé avec Jacques Rivette, Samuel Fuller et bien d’autres. En 2011, Pascal Deux reçoit le Grand Prix Sopadin du Meilleur Scénariste 2011 pour l’écriture d’Odyssea (co-écrit avec Marion Doussot). Il a aussi produit plusieurs films (entre autres un documentaire John le Carré de Marc Jappain) ou encore L’Assemblée de Mariana Otero (2017).

Depuis 2014, il réalise régulièrement des fictions radiophoniques pour France Culture et France Inter.

 

BIOGRAPHIE DU COMPOSITEUR

Krishna Lévy est compositeur de musique de films. Il a travaillé avec des réalisateurs tels que Dante Desarthe, Thomas Vincent, Arnaud Desplechin, Agnès Merlet, Catherine Corsini, Franck Mancuso, Zabou Breitman, Nicolas Vanier ou François Ozon, a signé la bande originale de The Fall de Tarsem Singh, d’Ali Zaoua de Nabil Ayouch et de La nuit des tournesols de Jorge Sanchez-Cabezudo. Il a composé des œuvres pour la radio avec notamment l’adaptation radiophonique de Millenium, réalisée par François Christophe pour France Culture.

 

 

REMERCIEMENTS

Marie-Aimée Peyron, Bâtonnier, Basile Ader, Vice-Bâtonnier, Olivier Lagrave, secrétaire général, et l’ensemble des élus et salariés de l’Ordre des avocats de Paris pour la généreuse mise à disposition des locaux et leur aimable soutien.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article