Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Marché du 22 octobre 2019

Accrochez-vous ! les pavés destinés à devenir d’utiles cadeaux de Noël, pour ceux qui n’auraient pas d’idées, arrivent : j’ai nommé Don Winslow, James Ellroy et Greg Iles. Mais je vous en parlerai ultérieurement … en temps voulu. En attendant, on trouve quand même d’excellents polars à se mettre sous la dent … ou sous les yeux plutôt.
En Oldies, j’ai choisi de mettre en avant un des derniers billets en date de Jérôme Jukal, car je trouve que ses billets, centrés sur le travail d’un auteur, sont importants dans la sphère bloguesque du polar.
J’espère que cette sélection va vous aider dans vos choix de lecture. En attendant, n’oubliez pas le principal, lisez !

Qaraqosh
Maurice Gouiran

Jigal 2019 

Billet rédigé par Jean Dewilde
Quelle histoire, mais quelle histoire ! Comme de tradition, Maurice Gouiran revisite l’Histoire en plongeant son lecteur dans des épisodes peu, pas ou méconnus. En filigrane, il nous mitonne une intrigue criminelle qui ne livrera ses secrets que dans les toutes dernières pages. Syrie, Iraq, Prague, Londres, telles sont les destinations low cost proposées dans Qaraqosh avec Marseille comme port d’attache, cela va de soi.
Tout commence à La Varune, là où se retire le journaliste d’investigation Clovis Narigou quand il ne parcourt pas le monde pour réaliser ses reportages. La Varune, c’est un coin retiré, dans les collines du Rove, proches de Marseille. Clovis y possède un élevage de chèvres. Endroit quasi sacré auquel il limite un strict accès. Il n’y vit pas seul. Milou, retraité grognon et rouspéteur qui s’occupe des chèvres lorsque Clovis s’absente, sa femme Olga, ancienne prostituée que Milou a arrachée à son souteneur après que ce dernier l’a marquée de la croix des vaches avant de la vitrioler. Et Tine, garante de la cuisine traditionnelle. Tous trois ne sont plus de première jeunesse mais ils comptent parmi les amis de Clovis.
La suite est à lire sur le blog Jackisbackagain

Francis Rissin
Martin Mongin

Editions Tusitala 2019
Billet rédigé par Nicole Grundlinger

Voici donc le roman le plus incroyable de l'année. Je l'ai lu en juin et il a bien failli polluer toute la suite de mon exploration de la rentrée littéraire. Déjà, pendant que je le lisais, j'avais du mal à le lâcher pour vaquer à d'autres occupations. Et depuis, il m'habite encore, au point de trouver fades bon nombre de textes (qui le sont peut-être, allez savoir). C'est un véritable tour de force, une expérience singulière, une aventure dans laquelle on s'immerge en se laissant peu à peu prendre à un effet hypnotique. Un jeu de piste redoutablement intelligent. Une mécanique qui s'empare de votre cerveau et ne vous laisse aucun répit.
La suite est à lire sur le blog Motspourmots

Zippo
Valentine Imhof

Rouergue Noir 2019

Billet rédigé par Killing79
Comme la couverture et le titre le laissent présager, ce polar est un mélange de feu et de latex. L’atmosphère est sombre et certaines scènes sont assez dérangeantes. L’univers de sadomasochisme et pyromanie entraîne parfois les enquêteurs dans des endroits et des situations glauques. La violence et la douleur sont donc omniprésentes. Mais sous la plume poétique de Valentine Imhof, elles flirtent parfois avec l’érotisme.
Tous les personnages ont un côté malsain. On découvre leurs penchants cachés dont Mia semble le déclencheur. Elle est l’étincelle qui met le feu aux poudres. Par où elle passe, les hommes ne s’en remettent pas. Elle le sait et utilise ses talents pour engendrer une vague de bouleversements qui lui permet de plus ou moins maitriser les évènements. Mais à jouer avec le feu, elle risque bien sûr de se brûler.
La suite est à lire sur le blog de leslivresdek79

Baise-moi
Virginie Despentes

le livre de poche 2016 (Florent Massot, 1994)

Billet rédigé par Jérôme Jukal

En 1992, Virginie Despentes écrit Baise-moi en un mois. Le manuscrit est tout d’abord refusé par plusieurs maisons d’éditions jusqu’à ce qu’il arrive entre les mains de Florent Massot. Publié en 1994, il connait le succès grâce au bouche-à-oreille qu’il suscite.
Nadine regarde un porno quand Séverine, sa colocataire, rentre pour manger, contrairement à ce qu’elle avait annoncé. Après un début de dispute, Nadine éteint la télé et Séverine se plaint d’avoir cédé trop rapidement à son dernier amant en date. Une fois Séverine repartie, Nadine met son casque de walkman sur les oreilles et enclenche Get Whacked des Suicidal Tendencies tout en remettant le porno qu’elle regardait.
Un gamin est venu tanner Manu à son appart pour qu’elle réagisse à la mort en prison de Camel, retrouvé pendu dans sa cellule alors qu’il n’avait pas de tendances suicidaires. Mais Manu se contente d’écouter le môme et de constater une fois de plus son absence de motivation pour toute action. Elle ne pense qu’à ce qu’elle consomme et boit.
La suite est à lire sur le blog Moeursnoires

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :