Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Marché de Noël

Quoi de mieux que d’offrir des livres pour Noël ? Pour cela, vous avez le choix : jouer au pingre

et acheter un roman au format poche. Ou bien faire le fier, le beau, le prétentieux ( ?) et acheter un gros pavé dont on ne dit que du bien dans la presse « autorisée ».
Voici donc une sélection des pavés de Noël dont deux ont été (pour le moment) lus et adorés par votre serviteur. (Cherchez l’erreur…)
J’espère que cette sélection va vous aider dans vos choix de lecture. En attendant, n’oubliez pas le principal, lisez !

 

La Tempête qui Vient
James Ellroy
traduit par : Jean-Paul Gratias
Rivages 2019

Billet rédigé par Thierry L.
Oooga-booga !
Avec le deuxième volet de son nouveau Quatuor de Los Angeles, James Ellroy frappe dru. Car il s'en passe des choses dans cette Comédie inhumaine et le romancier, de plus en plus frappadingue, nous balance des vertes et des pas mûres !
Los Angeles en 42 c'est une cocotte-minute sous très haute pression : Des sinarquistas, "Des flics ripoux. Des types de la cinquième colonne. Des cocos. Des nazis. Des Japs, des Chinetoques, des Mexicains..." et des noms, "d'autres noms", "D'autres encore", "Encore d'autres", "Plein plein de noms", "Pléthore de noms" (d'où une liste des personnages bienvenue en fin d'ouvrage).
Ellroy lacère, déchiquète, taillade l'Histoire à coups de sabres : il mêle le vrai et le faux, résout un mystère -celui très intrigant de The Battle of L.A.- d'un pied de nez, fantasme une invraisemblable conférence entre Nazis et Soviétiques, en 39 à Ensenada, Basse Californie et dézingue avec jubilation quelques célébrités (Orson Welles, Otto Klemperer ou les directeurs du LAPD entre autres).
La suite est à lire sur le blog lavieerrante

La Frontière
Don Winslow
Traduit par Jean Esch
Harper & Collins 2019
Billet rédigé par Laulo

Il y a un an, je vous parlais de Corruption dans lequel l’auteur dressait une fresque incroyable de New-York et de sa police par le biais de Malone.
Cette année, Don Winslow clôture sa trilogie consacrée aux cartels après La Griffe du Chien (Fayard 2007) et Cartel (Seuil, 2016) avec La Frontière, cette fois-ci chez HarperCollins.

Encore une fois, ce roman est grandiose, de par son volume (912 pages quand même), par sa richesse de personnages, et par son intrigue. Mais au-delà de ça, ce sont tous les mécanismes des cartels d’Amérique Centrale et du Sud qu’il démêle afin de donner une vision précise, violente, du pouvoir de ces narco-trafiquants, tant au niveau économique et social de leurs pays qu’au niveau politique, bien au-delà des frontières.
La suite est à lire sur le blog evadez-moi

Le sang du Mississipi
Greg Iles
Traduit par Aurélie Tronchet
Actes Sud 2019

Billet rédigé par Monica
« Mais pourquoi la ville est-elle en proie à de telles attentes ? Les détails choquants de cette affaire expliquent-ils à eux-seuls que Natchez soit devenue cette semaine l’épicentre de tout l’Etat ? Je ne le pense pas. J’en suis venue à croire que quelque chose de plus profond est à l’œuvre pour ses habitants. Natchez est une ville divisée, comme le Mississipi est un état divisé et l’Amérique une nation divisée. Et malgré les protestations de ceux qui réfuteraient cette tragique vérité, la racine de cette division est raciale – le boulot inachevé de l’esclavage.»
La trilogie Natchez finit en fanfare avec ce dernier tome qui retrouve le souffle de Brasier Noir après un tome 2 un peu plus délité et souffrant de quelques longueurs qui l’ont malheureusement desservi.
Pour mémoire, nous sommes à Natchez, petite ville du Mississippi toujours en proie à ses démons ségrégationnistes : Les Aigles Bicéphales, groupuscule suprématiste armé y est toujours actif malgré l’âge avancé de ses membres fondateurs.
La suite est à lire sur le blog de Nyctalopes

Barbès trilogie
Marc Villard

Gallimard-Série Noire

Billet rédigé par Jazzynewyork

Quiconque se souvient de Tchao Pantin, magnifique roman d’Alain Page qui fut adapté par la suite au cinéma, où notre regretté Coluche y avait un rôle puissant et tellement touchant au côté de Richard Anconina, devrait lire et apprécier à sa juste valeur cette trilogie qui réunit pour la première fois trois cours romans de Marc Villard.
On se retrouve plongé à Barbès, un quartier de Paris  « crasseux  » dans les années quatre-vingt aux côtés de paumés qui se retrouvent bien souvent sous la coupe de la mafia locale.
Marc Villard, véritable poète, slame et nous offre des personnages de caractères avec grand style. Des personnages bouleversants auxquels on s’attache forcément.
 
La suite est à lire sur le blog Dealerdelignes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :