Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

50 nuances de gras

Après Histoires de lard, l'an dernier, les éditions paloises In 8 qui proposent un catalogue de nouvelles ou novellas sous la houlette de Marc Villard, recommencent cette année avec 50 nuances de gras : un coffret composé de 4 nouvelles, chacune associée à une verrine pur porc. Si le cœur vous en dit.

Porc d’attache- Anne-Céline Dartevel.
      Torben,  pas courant comme prénom. C’est le compagnon de Nelly, il est avec elle pendant son travail et trottine près de son vélo. A la maison, la soupe qui chauffe et le gin qui réchauffe. Au Chiquito, poker et muscadet, dette et squat.
     Je m’appelle Mishka et je zone. Un autre bar est encore ouvert, la caisse est pleine et c’est le jour d’Halloween. Un arbre traverse la route et Nelly ouvre la porte. Le trio s’installe.
 
     Tel pouère tel fils - Denis Flageul.
       De la poussière c’est tout, la lumière joue avec, personne avec qui parler, la mémoire fera le reste. On entendrait presque les “pourceaux”. C’étaient eux qui nous faisaient vivre du temps des parents. Avec Anne, on a 18 ans et on se la joue comme les grands. Quelques cartons trainent dans une chambre. Des souvenirs moisis. Une voiture débarque et nous voilà trente ans en arrière. Mais pour cela il faut retourner dans la porcherie et lever la tête.
 
     Porcnographie - Gildas Guyot.
       Ce qu’il veut ce porc, c’est que je sois aussi grosse et puante que toute la forêt peut en accueillir. Moi la Rousse. Il y a des voisines noires et blanches. Non le cochon a fait son choix. Que se soit lui ou moi, on pue  autant tous les deux. Pourquoi nous ne serions pas un couple à retourner la terre. Je ne sais plus qui je suis. Lui vit son éternité et j’entends bien faire de même.
 
     Qui vivra verrat - Marc Villard.
       Autour de Saint- Eustache, de tout, un peu, beaucoup. La soupe populaire et le resto  “ Le Pied de cochon”. Et au milieu, bien enfermé, un verrat publicitaire. Le lendemain le cochon s’est fait la malle. On le cherche du côté de Bastille, rien. Il préfère les jeux pour enfants et les poubelles de resto. Bertrand est bien triste. Même les flics s’en mêlent. Paris est bien grand.
 
     Cinquante nuances de gras. Éditions IN 8. Novembre 2019. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article