Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Une journée à Paris avec 813 en image.

 

1ère étape, 10 h du matin à Pierrefite (Seine-Saint-Denis), les membres de 813 qui le souhaitaient pouvaient assister aux Archives Nationales à une visite guidée de "La Science à la poursuite du crime " par Pierre Plazza, responsable de l'exposition.

 

 

 

Une exposition très documentée consacrée aux recherche d'Alphonse Bertillon, l'inventeur de la police scientifique  et créateur de l’anthropométrie, de la graphologie... que n'a-t-il inventé ? Exposition passionnante qui vaut le coup de se déplacer au nord de Paris (métro 13) dans un bâtiment à l'architecture résolument contemporaine.

 

 

 

 

Pierre Plazza nous accueille dans le hall

Pierre Plazza nous accueille dans le hall

Une machinerie de Bertillon, la fiche signalétique et l'arrestation de Ravachol (cliquez pour agrandir)
Une machinerie de Bertillon, la fiche signalétique et l'arrestation de Ravachol (cliquez pour agrandir)Une machinerie de Bertillon, la fiche signalétique et l'arrestation de Ravachol (cliquez pour agrandir)

Une machinerie de Bertillon, la fiche signalétique et l'arrestation de Ravachol (cliquez pour agrandir)

15 h, Hervé Delouche et  Corinne Naidet (de 813) modèrent un débat (détendu et animé) avec Caroline Granier (auteure de À armes égales, essai consacré aux "femmes armée dans le policier contemporain") et Laurence Biberfeld dont le dernier roman Péter les boulons  montre comment une femme dans le stade le plus bas de l'échelle sociale s'insurge devant les injustices et le mépris quotidiens et "pète un câble". Elle devient tueuse du chirurgien qui a privé sans raison son papa d',1,50 m d'intestin puis d'une assistante sociale et d'intermédiaires divers... entraînant à sa suite ses enfants. Un roman roboratif et salutaire qui montre qu'être pauvre n'empêche pas toute dignité.

 

 

 

Laurence Biberfeld, Caroline Granier, Hervé Delouche, Corinne Naidet et Catherine Chauchard qui nous accueille à la BiLipo

Un public nombtreux
Un public nombtreux

Un public nombtreux

16 h 30, quelques membres discutant :

 

 

 

Fred Prilleux et Jacques Lerognon

 

 

 

 

 

 

Jean-Paul Pérez et Serge Breton

Marie Caroline Aubert, Ida Mesplède, Jeanne Desaubry... Marc Villard au 2e rang, tout à gauche,  Guy Lesniewski, adhérent de longue date, et qui coordonne également le Prix Jean Amila-Meckert. Animateur de Radio PFM (qui accueille 813 tous les mois)...

 

 

17 h, après le rapport moral et financier (adoptés à l'unanimité),et l'intervention de Jean-Bernard Pouy (commissaire aux comptes) le CA sortant de 813 se présente devant les membres présents.

 

 

 

 

 

JB Pouy expliquant pourquoi les comptes sont justes, intervention toujours très attendue.

Un 30  novembre à Paris
Fabrice Dariot (sortant, ne se représente pas), Bruno Candotti, Daniel Orsini, Michel Trigory (trésorier), Jeanne Guyon (rédactrice en chef de la revue)

Fabrice Dariot (sortant, ne se représente pas), Bruno Candotti, Daniel Orsini, Michel Trigory (trésorier), Jeanne Guyon (rédactrice en chef de la revue)

Jeanne Guyon, Catherine Berthier (secrétaire), Hervé Delouche

Jeanne Guyon, Catherine Berthier (secrétaire), Hervé Delouche

Hervé Delouche, Corinne Naidet (présidente), Fred  Prilleux, Marie-Christine Réthoret (membre sortant), Boris Lamot

Hervé Delouche, Corinne Naidet (présidente), Fred Prilleux, Marie-Christine Réthoret (membre sortant), Boris Lamot

Deux postes sont à pourvoir

 Les deux impétrants se présentent à leur tour :

 

 

 

 

Françoise Croville bibliothécaire à Nanterre spécialisée dans le polar, devenue retraitée elle a décidé de s'investir dans l'association

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et Alain Regnault bibliothécaire à la BiLiPo, néo retraité lui aussi.

Le résultat des votes est tel qu'on pouvait l'attendre (12 places pour 12 candidats). Le bureau ne tardera pas à être élu après la remise des trophées :

  • Présidente : Corine Naidet
  • Trésorier : Bruno Candotti
  • Trésorier adjoint : Michel Trigory
  • Secrétaire : Catherine Berthier

Remise des Trophées :

 

 

 

Ida Mesplède et Serge Breton viennent recevoir le trophée Maurice Renault pour Double Noir

 

 

 

 

 

Sébastien Wespiser  des éditions Agullo reçoit le trophée Michèle Witta  pour le roman de Valerio Varesi. Il nous transmet un message de l'auteur qui ne pouvait être présent.

 

 

 

 

Catherine Berthier lit le mot de Colin Niel qui n'a pu être présent pour recevoir son trophée.

 

 

 

 

 

 

Doug Headline scénariste deux fois sélectionné pour la BD cette année reçoit le trophée pour sa collaboration avec Max Cabanes sur l'adaptation d'un roman de son père (Jean-Patrick Manchette)

Selon la tradition, le buffet conclut la soirée. Rassurez-vous, nous n'avons suspendu aucun barde pour l'empêcher de chanter.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article