Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

patrice lebrun

Patrice Lebrun passe en revue le nouveau numéro d'Alibi. En résumé : succombez à vos instincts de lecteur de polar et de noir... Péchez !

Alibi et les 40 voleurs, où les sept péchés capitaux, et dans ces sept péchés là, La luxure est à tous les coups, un péché capiteux.

A noter un numéro spécial ; Le Point-Alibi sur le centenaire de la brigade criminelle.

Des photos anthropométriques d'auteurs, est-ce de l'envie ou de l'orgueil.

Jack l'éventreur serait une femme, y-a-t'il eu de la paresse dans les recherches de l'époque.

Un politique qui écrit des polars, de l'envie, pour une reconnaissance locale.

La colère chez Claude Mesplède, pour un combat syndical qui lui est cher, et de nous conter les pendus de Chicago,(1886).

Pour la gourmandise, deux solutions, le cake à l'orange de Anne Martinetti, où la boutique vendant des produits conçus sur les terres confisquées à la mafia italienne.   

L'envie une fois de plus, pour les polars du bout du monde, Pakistan, Gabon, Cuba, Botswana................

alibi7Si un auteur peut s'enorgueillir c'est bien Michael Connolly. Dommage que la photo de Robert Pépin est coupée en deux, paresse ?? , de la mise page.

Jean-Marc Souvira, Fric et voyous, les poches pleines, pour un minimum de travail, paresse et envie.

Comment coller des péchés capitaux à Caryl Férey, qu'il se rassure c'est avec gourmandise que l'on lit ses romans.

Lena Garnison enferme dans des tuyaux de plomb, le nom d'assassinés, de disparus, bouleversée et en colère. 

De l'orgueil sans doute pour cet homme issu de l'immigration américaine, d'avoir réussi sur les continents son métier de journaliste; Sébastian Rotella.

Les plus grandes archives criminelles de la planète se trouveraient au Vatican; avec sûrement son cortège de luxure, et des péchés qui vont avec, l'on comprend que le Vatican soit avare, d'explications, et ne veuille pas faire étalage des sept péchés capitaux qu'il a mis lui même en place.

Pour la dictature des militaires en Argentine, un seul mot la colère.

Une envie peut-être avoir un SIG, et une Traction Avant, pour pouvoir commencer une occupation capitale, le péché.

Alibi n° 7 - Patrice Lebrun - juillet 2012

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article