Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

sncfElle aurait pu soutenir l'architecture patrimoniale, les jardins historiques, le musée du Louvre, la musique baroque, que sais-je encore, non cette grande entreprise nationale a choisi... le polar. Ce genre littéraire si décrié à l'origine bénéficie grâce à la SNCF d'une promotion qui concourt au même but que la bete humaines'est assigné 813. C'est en quelque sorte la revanche du roman de gare.
Les trains sont encore d'incomparables salons de lecture. Et puis, la gare, le croisement des destinées, le voyage en train, l'évasion vers l'ailleurs, demeurent des terrains d'aventures fictionnelles exploités fréquemment par les romanciers du policier et du noir. Fouillez dans votre mémoire, un ou deux titres vous viendront spontanément à l'esprit.

Notre revue 813 a consacré un numéro spécial aux trains et au polar.

lecrimeOELa SNCF dispose d'un prix littéraire dont le retentissement s'accroit d'année en année et participe à des opérations en liaison avec des manifestations autour du polar.

Tout d'abord, le prix du polar SNCF est un prix de lecteurs (nombreux) qui valorise le titre lauréat et son auteur. Pour plus de détails, consulter le site dédié. ICI

D'autre part, la SNCF s'associe à des festivals et salons du polar dans les régions, animant les gares et soutenant les manifestations. Tarifs préférentiels pour les invités, promotion exceptionnelle comme ce train du polar >

 

Récemment, le festival de polar de Roissy en Brie a bénéficié d'une opération prestigieuse : le voyage dans le train mythique de l'Orient Express pour les auteurs et des invités, 1 600 personnes ont visité ce monument historique en gare de Roissy.

 

 La dernière opération en date c'est le train de la BD qui a filé cette fin de semaine vers Saint Malo.
Quand la "com" de l'entreprise SNCF rejoint le but poursuivI par notre association, que dire ? Chapeau et merci pour tout !


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article