Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Un meilleur monde possible

Swann étudie à Jussieu, elle croise Justine pas loin de Notre-Dame. Manif à la Bastille, Sheila est de la fête " Mai oui, mai oui, l'école est finie." Puis les slogans se politisent, "Du fric pour les facs et les lycées, par pour les flics et l'armée." Swann monte quatre étages et là dans la salle de bain, Samuel est mort, deux trous rouges au côté. La DCRI enquête. Samuel était propriétaire d'un squat à Montreuil occupé par des anarchistes, des extrémistes de l'ultra gauche. Les flics cherchent "Le livre au noir", la bible anarchiste, le livre du grand soir. Ces anarchistes-là reprisent leurs chaussettes, ont des hamsters qui pédalent dans leurs cages, à la fin des manifs on jette les cagoules noires et on enfile des polos Ralph Lauren. Comment faire sauter le vieux monde ? La réponse est en discussion. Qui dans ce groupe est une balance, Swann est perdue, son Samuel lui manque. Qui manipule ? Qui des politiciens tirent les ficelles ? Comment les anars passent-ils de résistants à terroristes ? Chacun apprend le B.A. BA du métier, cette société est bonne à jeter.
Comme dans le Don Quichotte.

— " Regardez, monsieur, que ceux qui paraissent là ne sont pas des géants, mais des moulins à vent et ce qui semble des bras sont des ailes, lesquelles tournées par le vent, font mouvoir la pierre du moulin.

— Il parait bien, répondit Don Quichotte, que tu n'es pas fort versé en ce qui est des aventures."

Black blocs, Elsa Marpeau, Série Noire Gallimard.

Patrice Lebrun

Un meilleur monde possible
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article