Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

Hommage à Jean Vautrin à Bègles (33) du 3 mai au 23 juin

Hommage à Jean Vautrin : 3 mai à 18H30 : Bibliothèque
Conférence-Lecture Jean Vautrin, un itinéraire particulier : du cinéma au roman noir… par Bernard Daguerre, chroniqueur de littérature noire et policière et Polar en cabanes .programme du 3 mai au 23 juin
La ville de Bègles rend hommage à Jean VAUTRIN
Lecture par Frédéric Delhoume, comédien Cie Gardel de textes sélectionnés par le club des lecteurs de la Bibliothèque

 

La ville de Bègles rend hommage à Jean VAUTRIN

« Espace Jean VAUTRIN » : en nommant ainsi le pôle culturel de la Chapelle de Mussonville, Noël Mamère, maire de Bègles, et son équipe municipale, souhaitent rendre hommage à Jean VAUTRIN, ce grand artiste qui fut Béglais quelques années de sa vie. De mai à juin, la ville ouvre un cycle de rencontres autour de « Jean HERMAN, cinéaste, devenu Jean VAUTRIN, écrivain », évocation d’un homme multiple excellant autant comme photographe, scénariste, cinéaste ou plasticien et lauréat de nombreux prix littéraires.

Jean HERMAN, cinéaste, devenu Jean VAUTRIN, écrivain

Si l’on connait Jean VAUTRIN par ses livres, notamment la formidable « La vie Ripolin », le grand public le connait sans doute moins sous son vrai nom, celui de Jean HERMAN, même si c’est sous cette signature qu’il a scénarisé et réalisé plus de 40 films, dont certains grands succès populaires, comme « Adieu l’ami », « Jeff », ou encore « Canicule »

Autour de l’image et du livre, l’homme de plusieurs vies.

Jean VAUTRIN, c’est aussi Jean HERMAN. Il est né en 1933 en Lorraine. Venu à Paris pour commencer une Licence de Lettres, il est finalement entré sur concours à l’IDHEC (Institut des Hautes Etudes Cinématographiques). Tour à tour professeur de littérature française à l’université de Bombay, photographe, assistant de Roberto Rossellini, de Rivette, de Minnelli, puis metteur en scène, scénariste, dialoguiste, Il se consacre pendant 15 ans au cinéma. Fidèle équipier de Michel Audiard, il est avec Manchette, au début des années 70, l’un des pères fondateurs du néo-polar. Depuis, sur la lancée de Billy-ze-Kick et de La Vie Ripolin, il a écrit une quarantaine d’ouvrages. Romancier, nouvelliste, feuilletoniste, éditeur, il obtient successivement le prix Goncourt de la Nouvelle pour Baby-boom en 1986 puis, le prix Goncourt du roman et le Goncourt des Lycéens en 1989 pour Un grand pas vers le bon Dieu, chez Grasset. Avec son complice Dan Franck, il publie chez Fayard huit tomes des Aventures de Boro, reporter photographe. Il est en outre l’auteur chez Robert Laffont du cycle en quatre volumes de Quatre soldats français. Symphonie grabuge lui vaut le prix Populiste et Le cri du peuple le prix Louis-Guilloux pour l’ensemble de son œuvre. Ce dernier roman, adapté en bande dessinée par son ami Tardi chez Casterman, est un best-seller. Il a reçu la Feuille d’Or de la ville de Nancy pour l’ensemble de son œuvre. Canicule tout comme Billy-ze-Kick ont été portés à l’écran respectivement par Yves Boisset et Gérard Mordillat.

*Les hasards de la vie ont conduit Jean et son épouse, la comédienne Anne Doat, à s’installer à Bègles, alors que Noël Mamère en était déjà le Maire. Une belle amitié est née ainsi que le début d’un long combat mené par les familles Vautrin et Delestres pour la création d’un établissement accueillant les autistes. Un centre spécialisé qui s’est installé à Bègles un peu plus tard, à la lisière du Parc de Mussonville.

 

Un Hommage en 4 temps

> A partir du 3 mai, Exposition itinérante d’œuvres choisies


Du 3 mai au 10 mai à la Bibliothèque
Du 10 mai au 22 juin dans le hall de la mairie de Bègles
Le 23 juin à la Chapelle de Mussonville

 

> 3 mai à 18H30 : Bibliothèque 

Conférence-Lecture Jean Vautrin, un itinéraire particulier : du cinéma au roman noir… par Bernard Daguerre, journaliste et chroniqueur de littérature noire et policière.

Lecture par Frédéric Delhoume, comédien Cie Gardel de textes sélectionnés par le club des lecteurs de la Bibliothèque

 

> 1er juin à 20H30 : Cinéma le Festival

Projection du film «Le chemin de la mauvaise route ». Durée 58 min. En présence de Noël Mamère. Entrée libre dans la limite des places disponibles

> 14 juin à 18H30 : Café Belles Roses, aux Terres Neuves.

Atelier d’écriture. Sur inscription 


> 23 Juin à 19H : Chapelle de Mussonville 


Soirée Hommage et Baptême de la salle « Espace Jean Vautrin » avec la projection de courts métrages de Jean Vautrin
En présence de Noël Mamère, Maire de Bègles, député de la Gironde, entouré d’Anne, l’épouse de Jean Vautrin, et de ses amis…


 

 

 

Commenter cet article