Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Festival policier Reims 1985

Festival policier Reims 1985

L'homme qui se tient le plus en haut, à gauche, derrière Thierry Jonquet et à côté de François Guérif, que vous ne reconnaissez peut-être pas, est mort hier. La nouvelle est arrivée ce matin, comme un coup, choquante, sous la forme d'un message de Corinne Naidet :

 

«Claude est parti rejoindre Robin Cook et d'autres amis.... On pensera au passionné de polar, au défendeur infatigable de 813 plus tard. Pour le moment on pleure l'homme, l'ami....

Fin d année noire, très noire. 
Corinne  »

Un choc ! oui. On le savait malade, on le voyait déclinant mais toujours prêt à faire une accolade à être près de vous mais le voir partir, là. C'est terrible car inattendu.

Claude Mesplède a passé la soirée du réveillon en famille, puis il a été hospitalisé d'urgence, la suite, c'est cette évidence... ce matin, très tôt...

Je vais ajouter certaines chose que Corinne n'a pas dite quant à la relation de Claude avec 813, sa liste et moi-même.

En 2002, lors de l'AG 813 au Mans Claude a émis l'idée qu'il serait bien que 813 se dote d'un outil de communication informatique. J'ai alors proposé l'idée d'une messagerie entre adhérents et c'est ainsi que la liste 813 est née. L'affaire Batisti a été un évènement sur la liste qui est devenue fiévreuse, beaucoup d'autres histoires.

Notamment la question de son arrêt en 2004, c'est alors en pleine AG élective au Mans que Claude a proposé ma candidature au CA de 813. Et je suis entré dans la ronde, alors qu'il n'était déjà plus président.

Ensuite, après le référendum sur la constitution européenne, on a reproché à la liste de diffuser des messages à caractère politique. Claude a été un des premiers à défendre notre lieu d'échange qui a bien failli disparaître alors.

© Patrice Lebrun

© Patrice Lebrun

La banc des présidents, à l'AG de Paris en 2008. Claude Mesplède au 1er plan, Pierre Lebedel, François Guérif, Jean-louis Touchant.

Depuis, après chaque festival auquel Claude participait, de nouvelles personnes adhéraient à la liste. Merci de ton indéfectible soutien.

Claude était un homme affable, très liant, toujours la main sur l'épaule, toujours prêt à partager ses immenses connaissances.

C'est une pièce maîtresse du polar et de 813 qui disparaît.

Les hommages ne vont pas manquer, nous vous les ferons suivre.

Sachez que Claude et son frère Pierre-Alain adoraient chanter. Toute une bande, eux et moi,  passions la nuit à chanter, la veille de l'AG au Mans. Mais la chanson phare, celle devenue l'hymne de 813 c'est Gloire au 17ième que tous les présents ont chanté en chœur lors du vingtième anniversaire de 813 au Mans.

Une des dernières fois que nous l'avons chantée, c'était en 2015 au festival de Villeneuve lès Avignon, je vous en livre un extrait.

 

Bises à Ida. Courage !

Adieu cher ami

Boris Lamot

L'équipe de Lamballe (festival auquel Claude était très attaché -il y était encore en novembre dernier) a posté sur son Facebook ces photos, souvenirs de chansons collectives :

LE CHOC !!!
LE CHOC !!!LE CHOC !!!
LE CHOC !!!

Arrêtons de parler de moi ; l'article qui va suivre sera un aperçu de tous les hommages qui pleuvent en ce moment sur la liste 813.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Boris 28/12/2018 00:06

Pascal Dugommier-Polisset Je suis particulièrement ému de cette triste nouvelle. Claude Mesplède a signé les dernières lignes d'un livre de vie à aucun autre pareil. Je connais et apprécie Claudius, Oncle Ho-garonnais (je le surnommais ainsi dans nos innombrables échanges épistolaires, il m'appelait "son neveu du Tarn...) depuis une quarantaine d'années d'amitiés et de complicité au sein du monde du Polar. Ce camarade était une référence incontournable de l'histoire du polar d'en France et joyeux luron de dizaines et de dizaines de soirées nocturnes qui ponctuaient nombre de festivals à La Roche, au Mans, à Toulouse, etc. J'adresse mes amitiés à Ida.????

blog813 28/12/2018 00:07

Pascal Polisset avait laissé ce commentaire sur l'article ; je l'ai supprimé par mégarde. Il a eu la bonté de me le renvoyer. Merci.

Delpard 27/12/2018 21:04

Je viens de laisser un commentaire et j'ai l'impression qu'il n'a pas été pris en compte. Je disais que je connaissais Claude depuis 1981. A travers cet espace, j'adresse mon affection à Ida et à sa sœur.

Delpard 27/12/2018 21:02

Je viens de prendre connaissance de l'information. Je suis frappé. Je connaissais Claude depuis 1981. J'ai aussi connu son épouse, et la sœur de sa femme. Ai-je besoin d'ajouter que je suis triste ? Je le suis.

blog813 27/12/2018 23:58

Votre commentaire a été pris en compte mais il doit passer d'abord par le filtre du modérateur qui n'est pas sur sa machine 24 h sur 24.