Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

​ Nina la maligne.

     Le brouillard est tellement épais qu’on voit tout juste l’avant de la voiture. Sur l’autoroute, un terrible accident, des salopards visitent déjà les voitures.

     On envoie Soneri, c’est lui le connaisseur de ces routes alentour.
     Sur place, le décor est plus qu’étonnant, d’un côté, une fête foraine. Sur l’autoroute, des voitures calcinées, des pompiers, des SMUR et là, près de Soneri, sa doublure depuis toujours, Juvara.
     Un cadavre calciné un peu plus loin qui n’a rien à voir avec l’accident.
     Tout autour, des vaches, des taureaux et une décharge. Des Tziganes habitent là depuis des mois. Une de leurs voitures démarre en trombe.
     Le mort du bord de la route est une femme, un détail le dit.
     Chez les Tziganes, un traînard qui parle beaucoup. On l’écoute. Un autre qui meurt dans un bus qui venait de Roumanie et Angela qui le prend dans ses bras.
     La femme de l’autoroute, elle aussi est roumaine.
     Soneri va dans le camp des Tziganes. C’est à son tour de se sentir exclu et de voir comment marche le trafic, de la machine à laver et des boites de conserves périmées.
     Angela, l’avocate et Soneri, le commissaire, s’aiment, lui le début et elle la fin des affaires criminelles. Soneri l’appelle souvent. Quand elle décroche, un seul mot : maintenant !
     La roumaine, c’est Nina “Ines”. Où qu’elle aille, quoi qu’elle fasse, elle marque haut et fort son passage.
     Soneri enquête, il est reçu comme un chien dans un jeu de quilles. Pour Angela, c’est à elle de choisir. Pour Soneri c’est la fin du monde. Alors tu te décides ?
     Ines “Nina” voulait s’échapper  du camp des roms, elle voulait une vie “norma    le”, pour eux, on ne peut pas quitter cette vie, on est Rom pour toujours.
     Sbarazza, une connaissance de bistro, avec Soneri, rien n’est à faire il faut subir, là est la force.
     C’est au tour d’un cheval de rentrer dans l’arène.
 
     C’est Nina “Ines” qu’on retrouve sur le bord de la route. Elle qui veut tout et vite. Tous de plonger, les Roms sa presque famille et les friqués qui rentrent dans le jeu. En voulant tout, elle gêne. Ce qu’elle se met dans la poche est une réussite.
     Le trio Angela, Soneri, Juvara, mettent en marche la psychologie de base. Stop.
 
     Or, Encens, et Poussière. Valerio Varesi. Ed. Agullo Noir, avril 2020.   
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article