Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par blog813

Les fins de semaine sont riches en événements polars.

Un petit regard sur les deux manifestations du weekend dernier.

Max Obione était invité à Collioure : et nous livre ses sentiments et des images :

Une présence polardeuse dans ce salon généraliste en la personne entre autres du grand Victor Del Arbol.

Une vidéo restitue l’ambiance.

http://max.obione.over-blog.com/2014/09/voir-collioure-et-tomber-raide-de-bonheur.html

Le Facteur 813 n'a pu passer qu'une après-midi au tout nouveau festival Tribus polar à Fouras :

Nous sommes arrivés sur la place Carnot vers 15 h 30. Le soleil est écrasant et les auteurs les plus braves transpirent sous des parasols ou tentes car, semble-t-il, la personne qui devait monter un chapiteau avait eu un accident... Un petit tour pour saluer les connaissances et on rejoint JJ Reboux, Nicolas Jaillet, Sylvie Cohen, Catherine Beaunez, Michel Chevron, pas vu depuis les années 90 au Mans, à l'époque de Canaille, et quelques autres joyeusement attablés à l'ombre d'un platane. Un mouvement se dessine mené par les filles du groupe pour se diriger vers la plage. il faut dire que la mer, quand on fait une dizaine de pas est visible à moins de cent mètres ! D'ailleurs le gros du public doit s'y trouver à paresser.

16 h -Une conférence intéressante sur musique et polar avec un auteur, un acteur et un compositeur de musique de film. Celui-ci se livre à un jeu : l'acteur lit le début d'un roman de Samuel Sutra, spectateur incognito dans la salle. Une fois. Puis une deuxième avec une musique originale composée par le professionnel. Suit une discussion intéressante mais le public est en nage car tout cela se passe sous une yourte au pic du cagnard. Ce qui bien sûr écourte...

16h30 -18h. Un bon moment passé à discuter avec les auteurs présents, ceux que je connais bien (Reboux, Dessaint) ; Michel Chevron qui publie un roman après une longue pause mais aussi ceux que je découvre. Notamment Gilles Vincent dont j'achète le roman dont j'ai entendu vanter les mérites ici ou là. Et même sur le blog. Nous risquons de nous revoir à Pau, à moins qu'il ne remporte le prix MIchel Lebrun auquel cas il sera au Mans le premier weeke-end d'octobre. Je rencontre aussi Guillaume Audru, dont j'avais lu le roman et avec le quel j'avais échangé sur la toile (il est sélectionné pour la catégorie premier roman des Balais d'or). Enfin, je tire mon chapeau à Monsieur Jean-Pierre Mocky qui me propose un selfie mais personne sous la main pour prendre le cliché. Hommage !

Bien que je regrette l'absence de JB Pouy, Je passe un excellent moment convivial.Tout le monde est détendu. Pascal Dessaint m'avoue qu'en venant ici, pour une première édition, il ne s'attend pas à beaucoup de monde mais fait, en quelque sorte, œuvre de militant. Après avoir eu un contact épistolaire avec Nyota Mollin, je cherche désespérément à la rencontrer pour apprendre que finalement elle est quelque part en train de faire cuire les poulets pour le repas du soir. Peut-on rêver plus convivial ? J'avais ramené un peu de matériel de communication 813, je l'ai laissé en dépôt à une auteure dont c'est le 1er roman aussi, Dominique Faget et qui le couteau sous la gorge m'a incité à acheter son roman (euh, j'exagère un tout petit peu)...

18h30 : je voulais voir Hervé le Corre qui devait arriver en soirée mais bon, on me presse de partir.

Voilà, je n'ai vu qu'une parcelle de ce festival alliant littérature cinéma et convivialité au bord de la mer mais je gage que lors de la deuxième édition, j'y tiendrai une table 813 vu la proximité géographique.

Un seul regret : Jean-Jacques Reboux et Sylvie Cohen menaient le dimanche matin à 11 h une conférence sur un thème improvisé (en fait sur 5 sujets possibles ils avaient choisi : "Les attributs du polar" -vaste sujet). JJ R avait envisagé que j'y tienne le rôle d'un huissier mais j'avais décliné faute de disponibilité. Le fin mot de l'histoire, c'est que la causerie a dû être annulée car un événement exceptionnel se produisait au large de Fouras : L'Hermione faisait sa première sortie de Rochefort pour se rendre vers l'île d'Aix; La foule était donc massée sur la lage pour voir passer la réplique du bateau de la Fayette. Dommage. Bien au chaud sous la yourte ça aurait dû être un grand moment.

Longue vie à Tribus polar

Quelques images prises sur place

Commenter cet article