Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Auteurs, organisateurs et bénévoles posent pour la photo de famille

Auteurs, organisateurs et bénévoles posent pour la photo de famille

Il me semble que Polar' Encontre mérite (comme Niort) un petit en différé. Je m'y colle bien volontiers. J'ai apprécié ce festival modeste mais toujours intéressant que l'on a envie de retrouver avec une équipe de bénévoles formidables… même s'il a été annulé en 2021 et un changement à sa présidente. Nous avons tous regretté que Patrick Planès (monsieur BD de ce festival) ait dû se mettre en confinement à la veille même sur festival.

Après les prix et les petits fours de l'apéro, nous rejoignons La Table d'antan (le même restaurant que les années précédentes).

On reconnait Jérôme Leroy, JH Oppel, Nicolas Le Flahec, Thomas Cantaloube et Carine Joaquim (lauréate du prix Calibre 47)

Victor del Arbol, les libraires du Gang de la clé à Molette, Pierre Fourniaud éditeur dont beaucoup de poulains sont présents sur ce festival et, de dos, Benoit Séverac

De dos, Robert Galès (animateur et organisateur), Christian Robin, Christian Chevassieux, ... Sophie Loubière et l'interprète de Del Arbol.

La table des dessinateurs, avec au fond Jean-Michel Armand qui présentait un livre sur les crimes commis localement et bien sûr, le libraire BD (deuxième à droite).

La table des bénévoles avec la présidente au fond. L'équipe 813 mange avec les trois photographes mais je n'ai pas pris de photo (l'une d'eux ne voulait pas être photographiée).

Après le repas et la photo de famille, Serge et moi tenons notre table 813 (nous distribuons quelques prospectus mais ça ne mord pas fort) pendant que Victor del Arbol est entre les mains de Bob, en l'absence de Aro Sáinz de la Maza, la traductrice n'a pas grand-chose à traduire, l'auteur présent parle un français tout à fait acceptable.

 

Puis c'est au tour de Nicolas Flahec d'animer une rencontre autour de Jean-Patrick Manchette avec Jérôme Leroy, Jean-Hugues Oppel et Jean-Christophe Chauzy. Passionnant et même émouvant quand Chauzy raconte sa rencontre et l'échange de lettres avec Manchette.

 

Une autre rencontre suivra, avec Max Cabanes qui a adapté nombre de romans de Manchette (toujours sous la houlette de Nicolas LF).

Le reste de l'après-midi, le public assez nombreux fait la queue pour des dédicaces des dessinateurs. Moins pour les auteurs sans dessin qui discutent entre eux et ont même le temps d'aller jeter un œil sur les dessins...

... comme ici, Sophie Loubière.

Temps pour moi de réaliser un petit trombinoscope... Voici la liste, à vous de les reconnaître (j'ai rayé ceux qui n'étaient pas là).

Commençons part les dessinateurs (et scénaristes pour certains) ; ils étaient 7. Julien Lambert est sur les images ci-dessus. Je n'ai pas capté Max Cabanes ; j'aurais pu... (dû, sans doute).

 

en mettant la souris à droite ou à gauche de l'image, vous ttrouverez les flèches de défilement..
en mettant la souris à droite ou à gauche de l'image, vous ttrouverez les flèches de défilement..
en mettant la souris à droite ou à gauche de l'image, vous ttrouverez les flèches de défilement..
en mettant la souris à droite ou à gauche de l'image, vous ttrouverez les flèches de défilement..
en mettant la souris à droite ou à gauche de l'image, vous ttrouverez les flèches de défilement..

en mettant la souris à droite ou à gauche de l'image, vous ttrouverez les flèches de défilement..

et maintenant les écrivains (cliquez sur la flèche à droite ou à gauche pour faire défiler)

Ah ! que de bon temps dans les festivals !
Ah ! que de bon temps dans les festivals !
Ah ! que de bon temps dans les festivals !
Ah ! que de bon temps dans les festivals !
Ah ! que de bon temps dans les festivals !
Ah ! que de bon temps dans les festivals !
Ah ! que de bon temps dans les festivals !
Ah ! que de bon temps dans les festivals !
Ah ! que de bon temps dans les festivals !
Ah ! que de bon temps dans les festivals !
Ah ! que de bon temps dans les festivals !

Le soir, nous nous retrouvons au Strim Hôtel d'Agen, apéritif et repas qui nous permet de lier mieux connaissance avec la présidente de l'association et Julien Lambert dont on apprend qu'il a réalisé un dessin pour la revue 813 (celle des 40 ans).

Dimanche matin, et toute la journée, il pleut. Très peu de chalands sur le marché en face de la salle où nous nous trouvons. Peu de passage au salon mais la veille, ça a bien marché.

Gérard Dastugue anime un café polar formule qui permet au public, tout en prenant un café et une viennoiserie, de rencontrer des auteurs qui sont peu connus. C'est un peu la particularité de ce festival : mettre en évidence des personnes nouvelles (la lauréate a obtenu le prix Calibre 47 pour son premier roman).

Dans l'ordre de passage Christian Chavassieux

puis Anna de Sandre

pour finir avec Yvan Robin

Formule sympathique et intéressante

Midi, heure du repas. Cette fois pas de restaurant mais un food truck. Hélas, il fait plutôt froid et il pleut, nous mangerons donc à l'intérieur.

Les dessinateurs font la queue

Nous mangeons en même temps que les bénévoles ; sur les grilles, des images créées par nos amis, les photographes, évoquent les années passées de Polar'Encontre

Le dimanche après-midi, c'est toujours un peu triste. Les invités partent les uns après les autres selon l'horaire de leur train. De toute façon, le salon ferme à 16 h. On repart avec un sentiment de complétude ; à l'année prochaine, si tout va bien.

Et bien le bonjour des deux 813 Boris (372*) et Serge (31*)

Les deux dernières photos sont signées de l'association Images Nouvelles qui suit le festival depuis sa création

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article