Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

Repas 813 à Quais du Polar, tout le monde chante à tue tête

Repas 813 à Quais du Polar, tout le monde chante à tue tête

La nouvelle a fait l'effet d'une commotion parmi les membres du CA de 813 mais aussi parmi ceux qui nous suivent depuis longtemps. 17 ans de vie commune, ça forge les amitiés.
Voici quelques réactions.
Je suis vraiment très triste d'apprendre cette mauvaise nouvelle. Michel Trigory que je rencontrais souvent sur les festivals était un homme adorable, souriant et discret, avec qui j'aurais aimé parler davantage. En tant que trésorier il était toujours disponible et rapide à répondre (pour m'envoyer mes règlements de photos parues dans 813). Il fait partie des personnes les plus sympathiques, et de plus de valeur humaine, qu'il m'ait été donné de croiser dans ce milieu du polar et des salons du livre. Toutes mes condoléances à son épouse, bien sincèrement,
 
Romain slocombe
---------------------------
De : Daguerre Bernard
 
Bien triste nouvelle en effet.Je me souviens de son affabilité et de sa disponibilité, ayant souvent été en contact avec lui pour le règlement des revues laissées en dépôt lors de notre festival. Corinne dit très bien ce que l’on ressent. Nous perdons un compagnon. Mes condoléances à Christiane.
Bernard
-------------------------
De : Julien Védrenne
 
 
Je me rappelle sa gentillesse et sa discrétion. On faisait l'envoi des revues dans le XXe arrondissement de Paris, et il se "déridait" après. Je ne l'avais pas vu depuis longtemps, mais en lisant ce message triste ce matin je me suis rappelé également l'intonation de sa voix. On était presque voisins ces dernières années et je ne le savais même pas. Pensées affectueuses à ses proches.
 
Julien Védrenne
----------------------
 
De : Joëlle Robin (sang d'Encre)
 
Rhooo que la vie est dure de nous enlever ainsi de bons éléments.

C’est – après Marie-Christine de Lyon, géographie oblige – le premier de 813 avec lequel j’avais eu de nombreux contacts il y a quelques années pour l’organisation de la première AG à Vienne. Nos coups de fils étaient toujours très constructifs, et le personnage très organisé, et ô combien sympathique !

Je regrette que nous soyons tous si loin les uns des autres, et de vous connaître si peu.

Toutes mes amitiés à sa femme.

 

Joëlle 500

----------------------------
De : Ida Mesplède
 
Je suis bien triste d’apprendre le décès de notre ami Michel Trigory. C’était un homme très amical laissant toujours place à l’écoute, un chouette pote du polar ! J’avais toujours un grand plaisir à le rencontrer, à bavarder et échanger avec lui dans les festivals de polar où nous nous retrouvions. Je me souviens que Claude avait une grande estime pour lui et admirait, outre ses incontestables capacités comptables, son sens aigu de la fidélité en amitié. Je pense à Christiane et lui envoie toute mon affection. 
Ida Mesplède

----------------------------

De : François Guérif
 
Oui,très triste nouvelle. Les mots sont impuissants à traduire l'absence...
Adieu,Michel.
 
FG
----------------------------------

Ce simple adhérent a voulu, par le biais du blog communiquer son soutien

De : contact-form@over-blog.com
A : ouisangtrez@
Envoyé: jeudi 18 Février 2021 10:00
Objet : Message envoyé via le formulaire de contact de 813 Le BLOG 

Sujet
adh 553

Message
Je voudrai transmettre ma profonde tristesse en apprenant le décès de Michel Trigory. J´avais l'habitude de lui envoyer l´annuel mandat postal d´adhésion , pas plus tard que l´année dernière. Avec mes plus respectueuses condoléances à sa famille mais aussi à l´Association 813. C´est une grande perte.
François Pelaez
ADH 553 - Malaga
Envoyé par "francisco pelaez rodriguez"

---------------------------

De : Jean-Paul Pérez

Tristesse suite à ce départ inattendu de Michel que je qualifierai de trésorier parfait
 
JP
---------------------------
De : Pierre Bondil
 
Michel, c'était le sourire affectueux et l'étincelle complice dans le regard. Toujours le plaisir de le revoir. Et néanmoins le sérieux du marin qui tient la barre. Sincèrement merci, Michel
Pierre
----------------------------------
De : Serge Breton
 
 Acrobate poétique des chiffres, intègre et passionné (de polars avant tout), sa discrétion chaleureuse continuera d'éclairer 813.
 Christiane, je t'embrasse...
 
 Serge 
 

Pour conclure cette première salve, Jean-Bernard Pouy a envoyé ce texte :

C’est, respectueusement, en qualité (insondable) de « Commissaire aux Comptes » que j’évoque Michel Trigory, notre incorruptible trésorier. Il en faut toujours des comme lui. Peu d’entre nous osent se confronter à ces livres de comptes qu’il a tenu avec patience, droiture et imagination (ce qui n’est pas donné).

Il en faut aussi des comme lui pour, au cours d’AG théâtrales, présenter, avec un allant digne de Beckett, des colonnes de chiffres aussi solides et impondérables que les colonnes du Parthénon.

Il en faut des comme lui pour, une fois le Grand Livre annoté et refermé, se mettre à emballer les colis, timbrer les lettres et balayer les bureaux immenses et ensoleillés de l’Association.

Et, enfin, il en faut des comme lui pour résister, sans s’énerver, aux conneries invraisemblables balbutiées par un Commissaire aux Comptes (pris sans doute de boisson) et qui ruine, par ses élucubrations honteuses, tout le sérieux impeccable mis en branle pour assurer (bénévolement) les finances de l’Asso.

Mais c’est dans tous les moments off (loin de considérations financières) (lors de festivals de terrain) que l’on a toujours apprécié l’esprit fin, caustique et discret de Michel, qui était beaucoup plus rigolo qu’un ministre de Bercy. Pour lui, comme pour beaucoup d’entre nous, Bercy n’évoquait qu’une intangible réalité : le nectar des Dieux (nectar rime avec polar).

On embrasse avec tendresse Christiane.

JB002

 

Et pour illustrer ce texte, une image de Black Jack montrant comment est toujours reçu le rapport du commissaire aux comptes de 813 (Paris Polar 2010)

Autre exemple Pau 2014

Quelques images souvenirs de Michel réunies en album

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article