Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par blog813

On dirait le sud.

     Saragosse, c'est le  quartier, Moktar, c'est le directeur. Il trainasse dans sa grosse bagnole voir si le commerce se porte bien. Des coups de feu sont entendus plus loin dans la Plaine des Jeux. Les kalachs ont fauché tous ceux qui étaient là. Trois morts, des ados, des vendeurs. Les flics débarquent, ils ne passeront pas.

     La vie de tous les jours pour moi le manouche, le bon fonctionnement de l'entreprise, les filles à l'école, la bière et son frère le whisky et Sylvie qui me fait la gueule.

     Les familles des morts ne sont pas oubliées, les enveloppes sont épaisses. C'est Joe le patron qui distribue, il repart dans sa voiture blindée et ses gardes du corps.

     Dans la bande, un seul mot d'ordre, "il faut les assassiner". Au café du coin, Paulo le patron, fait aussi du renseignement. Coco, un copain, un frère vient de mourir, on l'a mit dans la fosse commune, moi le manouche gangster depuis toujours.  Dans le cimetière, Lilie est derrière moi, elle a été ma femme manouche. Coco, c'était la casse, la zone, la ferraille, la vie d'avant, elle me fait pleurer. Lilie me colle.

     A Saragosse, les flics sont passés, ils trouvent ce qu'ils cherchent. Dans une heure, ça​ passe à la télé. La vengeance est en place, la lapidation est choisie comme punition. Non, pas la guerre​ !​ le biz doit continuer, c'est ce qui nous fait vivre. Moktar a beau être un cador, les emmerdements lui tombent sur le tête. Des coups de feu encore, la guerre  au bout de la rue.  Jo vient me voir, demain c'est dimanche, il faut allez voter.

     Tout un quartier est dans la dope, ce sont des millions d'euros qui défilent, il n'est pas question de laisser tomber. Chacun son boulot, les manouches, les arabes, les blacks, l'intérêt de tous c'est que ce soit détendu. Mais en ce moment les kalachs sont de sortie.

 

     Moktar. Jérémy Bouquin. Ed. Cairn, septembre 2020. Prix virtuel du polar 2020.   

    

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article